Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Nous poursuivons notre tour d’horizon auprès de la représentation politique, associative et citoyenne de l’île, à propos d’un fléau dont on parle finalement assez peu. A droga fora, si le slogan n’a pas cessé de se multiplier sur les murs de Corse depuis plusieurs semaines, il faut bien dire que le grand débat, à l’instar de celui qui s’est tenu sur la violence, n’a pas encore eu lieu. Quelle est la réalité insulaire de ce fléau ?

> Lingua corsa

(Alex Bertocchini  – Alta Frequenza) – Cuntinuemi u nostru ghjiru d’upinioni inde a raprisintazioni pulitica, assuciativa è citadina di l’isula, di pettu à un dannu, di u quali si ni parla pocu, finalmenti. A droga fora, s’è u slogan ùn hà piantatu di multiplicà si nant’à i muri di Corsica dipoi parecji settimani, bisogna à dì chì u grandi dibattitu, com’è quillu chì s’hè tinutu nant’à a viulenza, ùn hè ancu à essa fattu. Cosa hè a rialità isulana di issu dannu?

Ecoutez le sentiment de François Casasoprana, conseiller général

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :