X

JANVIER 1995

Le 4  janvier 1995 : Ouverture du procès de Furiani

janvier95

Le 13 JANVIER 1995 : JEAN MICHEL SIMON, militant A.N.C, interpellé sur le port de Marseille en NOVEMBRE 1994 avec des armes et des postiches, est libéré.

Le 28 janvier 1995 : manifestation pour dénoncer les assassinats de Robert Sozzi et Franck Muzy

Manif-Sozzi-Muzy

 FEVRIER 1995

Le 15 février 1995 : L’immeuble (future discothèque AMNESIA) est créé par la société SCI POGGIO D OLMO, par Paul Lantieri , le gérant, son frère jean-baptiste et Jean François Panzani

Le 16 février 1995 : Assassinat à Ajaccio de Jean-Pierre Leca, militant MPA .

LECA GHJUVAN PETRU

MARS 1995

Le ? ? MARS 1995 : Un militant de A CUNCOLTA NAZIUNALISTA accusé de participation à une opération commando en DECEMBRE 1992 se constitue prisonnier à PARIS.

Le 20 Mars 1995 : « Nuit bleue » : 35 attentats font quatre blessés.

Le 22  ou 23 (?) MARS 1995 : Les étudiants de GHJUVENTU PAOLINA occupent la sous préfecture de CORTI, les forces de répressions interviennent, les étudiants dont FELIX BENEDETTI sont passé à tabac, des militants de la C.S.C interviennent en faveur des autres militants GHJUVENTU et sont a leur tours pris pour cible. 18 étudiants sont interpellés. Occupation de la sous préfecture de Corti pour demander la mise hors norme de l’Università et demander la création de 12 postes d’enseignants et personnels ATOS. A ces demandes le Rectorat répond que la création de 2 postes est seulement envisagés.

Le 24 MARS 1995 : 18 étudiants de la Ghjuventù Paolina et de la CSC passent en procès au tribunal correctionnel de Bastia, dégradation, séquestration ou détention arbitraire. Trois seront relaxés et quinze condamnés à un mois de prison avec sursis. Evidement le parquet a interjeté appel…

Le 31 MARS 1995 : Jugement de l’affaire Furiani qui déclenche la violente colère des familles des victimes et des blessés.

AVRIL1995

Le 23 avril 1995 : Assassinat à Porticcio de Luc Belloni, militant MPA .

Dans la nuit du 21 au 22 avril 1995 : La villa du député maire d’Ajaccio, Marc Marchangelli (bonapartiste) a été plastiquée. A l’Ile Rousse, d’autres charges explosives ont endommagé deux agences bancaires et brisé les vitrines de plusieurs magasins aux alentours.

Le 29 avril 1995 : Le groupe nationaliste Resistenza a revendiqué la série d’attentats (sept à Ajaccio et neuf en Haute-Corse) qui a secoué l’ile de Beauté.

 

MAI 1995

Le 7 mai 1995 : Jacques Chirac est élu président de la République. Jean-Louis Debré remplace Charles Pasqua au ministère de l’intérieur

Le 23 MAI 1995 : Un militant de A CUNCOLTA NAZIUNALISTA est condamné à deux mois de prison pour port d’armes. Le soir même, la préfecture et la caserne des C.R.S. d’AIACCIU sont mitraillés par le F.L.N.C canal HISTORIQUE qui dénonce le quadrillage policier, tandis qu’à BASTIA, il vise des voitures de la douane et dénonce une répression contre ses militants camouflée à travers la multiplications des contrôle de police.

STephane-gallo

Le 29 mai 1995 : Tentative d’assassinat à la sortie d’Ajaccio à Suartellu, sur François Santoni. Stefanu Gallo, militant Cuncolta, est tué .

JUIN 1995

Le 7 Juin 1995 : La discothèque AMNESIA exploitée par la SARL Quid Novi apparaît (capital de 100 000 francs)

Le 26 Juin 1995 : La grève – la huitième en cinq ans – des marins marseillais de la Société nationale maritime Corse-Médirerranée (SNCM) paralyse complètement le trafic. Les grévistes demandent des garanties sur la préservation de l’emploi, au risque de faire souffrir le tourisme corse.

JUILLET 1995

bacchelli jean nicolas photo13 juillet 1995 : Assassinat près d’Ajaccio de Jean-Nicolas Bachelli, Militant Cuncolta. Son passager est grièvement blessé.

Le 15 Juillet 1995 : Cinq hommes armés et cagoulés, se réclamant de l’ex-FLNC, sont intervenus, à Ajaccio, l’enterrement de Bacchelli. A l’issue de la cérémonie religieuse le commando a tiré une salve en l’air sur le parvis de la cathédrale tandis que l’un deux lisait une déclaration publique en hommage au défunt. Une stèle est déposée par le FLNC à l’endroit même de son assassinat.

25 juillet 1995 : Tentative d’assassinat à Propriano contre Tino Delovo, du Canal habituel .

26 juillet 1995 : Le matin, à Ajaccio, Antoine Giacomoni et son fils Frédéric 20 ans, militants MPA, sont abattus.

DOLCEROCCALe 26 Juillet 1995 : L’après-midi, près de Bastia, Vincent Dolcerocca, secrétaire permanent de la Cuncolta, est abattu .

27 juillet 1995 :   Tentative d’assassinat à Ajaccio sur Lucien Antona, militant MPA

AOUT 1995

Le 10 août 1995 : Le FLNC Canal historique tient une conférence de presse pour dénoncer la tendance mafieuse du bloc MPA-FLNC Canal habituel. Dans la nuit du 10 au 11 août 1995, le FLNC Canal historique donnera une conférence de presse dirigée contre Alain Orsoni, dirigeant du FLNC Canal habituel et dénoncera « le trafiquant de drogue Guy Orsoni » allégation qui ne repose sur aucune preuve tangible.

Le 14 AOUT 1995 : Trois personnes proche selon la rumeur (et en Corse elle est tenace !) de la mouvance F.L.N.C canal HISTORIQUE, sont interpellés à AIACCIU dans leur voiture, des armes de guerre sont retrouvées

ALbertini-Pierre-PetruDURIANI-JeanPierre-1995 RIPLe 30 août 1995 : Assassinat à Bastia de Pierre Albertini, militant MPA par un commando d’hommes fortement armés. L’un des membres du Commando, Jean-Pierre Duriani, militant du FLNC Canal historique, est tué, par l’un des amis de Petru Albertini. Tragique journée pour la corse et pour le mouvement national, une de plus qui ponctue cette année 1995.

natale-SargentiniLe 31 août 1995 : Assassinat à Corte de Noël Sargentini, militant Cuncolta. Sa compagne est blessée.

SEPTEMBRE 1995

Le 6 SEPTEMBRE 1995 : Arrestation de trois personnes en possession d’armes et se réclament du M.P.A, CEDRIC MAMBERTI, PAOLACCI ERIC et JEAN DOMINIQUE SUSINI

Le 10 septembre 1995 : Un attentat à l’explosif a provoqué des dégâts importants dans les locaux de l’agence de voyages Nouvelles Frontières, au centre d’Ajaccio vers quatre heures du matin. Une autre explosion violente a dévasté les locaux de la société de transports de fonds Bastia-sécurité.

Le 10 septembre 1995 :  ROBERT ESTIVALIS, militant A CUNCOLTA NAZIUNALISTA section LUPINU est incarcéré à BORGU.

Le 11 septembre 1995 : Emission de TV TF1 « Comme un lundi » : Premier sujet : « Jusqu’où doit aller la spécificité corse ». Le pitch de l’émission : Malgré quelques difficultés de dernière heure, l’odeur de poudre qui flotte ces derniers jours dans l’île de Beauté a visiblement grippé l’enthousiasme de certains Corses à venir tousser en terres parisiennes, tout sera prêt. Donc, deux équipes présentes sur le plateau s’affrontent à grands coups de documents filmés et d’échanges verbaux. Présence de Alain Orsoni, I Muvrini, Paul Jo Caïtucoli…

OCTOBRE 1995

Le 9 ou le 12 octobre 1995 : Le FLNC Canal historique revendique les exécutions des Giacomoni père et fils, de Pierre Albertini et la tentative sur Lucien Antona, et décrète un cessez-le-feu (lien)

FLNC logo

Le 23 Octobre 1995 :  Paul et Jean basptiste Lantieri ont disparu des statuts légaux au profit de 12Véronique Thiebaud, la compagne de Paul Lantieri dans la SCI Poggio d’Olmo (source Parrains corses Ed. Fayard) voir 15 février 1995.

Le 28 OCTOBRE 1995 : Interpellations de trois militants d’A CUNCOLTA NAZIUNALISTA à Bastia en possession d’armes à feu à la suite d’un contrôle de police dans un bar, ils sont écroués. Il s’agit du docteur SIMONI.

Le 28 octobre 1995 : Assassinat à Corte de Paul Carlotti, militant MPA .

NOVEMBRE 1995

Le 3 Novembre 1995 : Une charge de faible puissance a explosé à trois heures, devant l’appartement de fonction de Roland Mahy, procureur de la République, à Bastia. C’est lui qui avait requis lors du procès en première instance de la catastrophe de Furiani. L’attentat n’a fait que des dégats légers.

Le 11 NOVEMBRE 1995 : Mitraillage du palais de justice d’AIACCIU par un commando du F.L.N.C, une course poursuite s’engage, un des trois membres est blessé.

Le 15 NOVEMBRE 1995 : Un militant d’A CUNCOLTA NAZIUNALISTA est arrête à BASTIA. Le soir même, le F.L.N.C canal historique commet un attentat à la voiture piégée devant le commissariat de BASTIA à 20h15, le F.L.N.C plastique aussi l’U.R.S.S.A.F à AIACCIU.

Le 22 NOVEMBRE 1995 : CHRISTIAN JEAN et PATRICE MURATI sont interpellés. Arrestation de CRISTIANU JEAN et de PATRIZIU MURATI, militants d’A CUNCOLTA NAZIUNALISTA et du F.L.N.C canal HISTORIQUE, après le mitraillage du Palais de justice d’AIACCIU. Suite à la course poursuite entre les policiers et les militants du front, les deux hommes sont interpellés. Un troisième membre du commando réussit à s’enfuir, un des deux hommes interpellés est blessé au cours de l’échange de coup de feu avec les forces de répression.

Le 30 novembre 1995 : Le FLNC-Canal Historique a revendiqué les attentats commis contre le domicile et le véhicule de l’inspecteur d’académie de Haute-Corse. Le mouvement dénonce « les fossoyeurs de la langue corse qui obtiennent un avancement après avoir accompli leur mission aux colonies »

DECEMBRE 1995

Le 1er décembre 1995 : A Bastia, deux attentats ont visé des policiers dans la nuit. Une charge a soufflé le hall et la cage d’escalier d’un immeuble ou demeuraient un policier et sa famille. Dans un autre quartier, un brigadier réveillé par des bruits sur le parking a découvert une charge sous la voiture.

Le 5 décembre 1995 : Trois mairies corses dirigées par des maires RPR ont été visées par des attentats revendiqués par une nouvelle organisation : U Fronte Ribellu (Le Front Rebelle). Ce nouveau groupe clandestin dénonce « la démission de tous les chefs nationalistes trop occupés à assouvir leur vendetta » et affirme qu’il n’entretient « aucune relation avec eux ».

Le 9 décembre 1995 : La façade du Conseil Général de Corse du Sud à Ajaccio a été mitraillé.

Le 11 décembre 1995 : Une charge explosive a provoqué d’importants dégâts dans la nuit, dans les locaux de la CGT à Bastia.

Le 11 DECEMBRE 1995 : suite à une journée de mobilisation étudiante, des militants de la GHJUVENTU PAOLINA sont interpellés après des incidents avec les forces de l’ordre. JEAN CHRISTOPHE BENEDETTI ET CHRISTOPHE GARELLI sont en garde à vue.

Le ? ? DECEMBRE 1995 : A leur retour de paris, un groupe de la GHJUVENTU PAOLINA sont interpellés après des incidents avec les forces de répression et l’un d’entre eux, CHRISTOPHE BENEDETTI est emprisonné. Ses camarades de jeux entament une grève de la faim.

Le 11 Décembre 1995 : dans la nuit, un incendie criminel a détruit huit véhicules de la Direction Départementale de l’Equipement (DDE).

Le 12 décembre 1995 : Le FLNC-Canal Historique a revendiqué le mitraillage de la façade du Conseil Général de Corse du Sud à Ajaccio le 9 décembre.

Le 13 décembre 1995: Jugement de Furiani : tous les prévenus sont relaxés sauf le constructeur de la tribune Jean-Marie Boismond.

Dans la nuit du 23 au 24 décembre 1995 : Une aile entière de l’hôtel des impôts à Bastia a été détruite par des charges placées à l’intérieur par un commando. En même temps, la recette des impôts de Corte était endommagée.

Dans la nuit du 24 au 25 décembre 1995 : Le centre des impôts du centre-ville d’Ajaccio a subi d’importants dégâts. Outre les bureaux détruits, les vitres de 160 appartements ont été pulvérisées et dix voitures en stationnement endommagées. deux personnes, choquées par la déflagration, ont été hospitalisées.

Le 24 DECEMBRE 1995 : CHRISTOPHE BENEDETTI, militant de GHJUVENTU PAOLINA est relâché à la veille de Noël.

Le 25 décembre 1995  : Le FLNC-Canal Historique a revendiqué les attentats des deux derniers soirs car, selon lui, il « est temps que l’Etat français comprennent les nécessaires évolutions en Corse qui doivent inclure une véritable fiscalité propre ».

Le 26 décembre 1995 : Les locaux de l’Equipement près de Porto-Vecchio ont été victimes d’un attentat et ont subi d’importants dégâts.

Le 27 décembre 1995 : RESISTENZA s’est attribué la paternité des attentats de la mi-décembre devant la caserne de la Légion Etrangère à Calvi et une brigade de gendarmerie près d’Ajaccio.

une storiaCorsaUnitanaziunale

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)