X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Il y a tout juste un an, le FLNC (lien du communiqué du 25 juin 2014) annonçait dans un long communiqué sa démilitarisation et une sortie progressive de la clandestinité.

Une décision pour ouvrir la voie à une phase nouvelle, celle de la construction d’une force politique pour gouverner la Corse et la conduire à l’indépendance.
TalamoniJeanGuyCorsicaLibera

Depuis, des choses importantes se sont passées, notamment du côté de l’Assemblée de Corse, avec de nouveaux votes de portée historique, qui ont reçu un consensus large, dépassant largement le cadre de la seule famille nationaliste, ou encore l’obtention de la création à l’horizon 2018 d’une collectivité unique, annoncée par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Quel bilan peut-on tirer un an après cette annonce du FLNC sur le plan politique en Corse ?

Ecoutez le sentiment de Jean-Guy Talamoni, conseiller territorial et chef de file de Corsica Libera.

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)