X

Voici, à titre d’information, selon l’hebdomadaire Valeurs actuelles, affaire par affaire, la liste complète des amnistiables réclamée à la chancellerie par les conseillers du Premier ministre chargés de la gestion des dossiers sensibles..  Une liste reprise par la presse insulaire ce 20 septembre 2000

une amnistia-FLNC-Corse-1976-2015Attentats à Paris, Nice et Mende (1994) : Benoit Fustier, Stéphane Monti (NDLR : libérés depuis le 21 juillet 2000).
Commando de Sperone (1994) : André Albertini, Henri Bianchini, Baptiste-Antoine Canonici, Jérôme Ferracci, Pierre Guerini, Jean-Baptiste Istria, Christian Lanfranchi, Jean-Pierre Luciani, Toussaint-Dominique Matteaccioli, Georges Preziosi, Horace-Joseph-Jean Rossi, Jean Venturini, Stéphane-Michel Vergellati.
Assassinat de Natale Sargentini (1995) : Jean-Pierre Bona, Jean-André Simonetti.
Tentative d’attentat devant la chambre de commerce et d’industrie d’Ajaccio (1996) : Pierre Confaix, Jean-Laurent Leca, Joseph Santoni.
Attentat de Bastia à la voiture piégée (1996) : Stéphane Pierantoni.
Racket de Sperone (1996) : Nicolas Gros, André-Noel Filippedu, Laurent Luccioni, François Maestrati, Marie-Hélène Mattei, François Santoni.
Attentats d’Ajaccio (1996) : Didier Martinetti.
Meurtre d’un policier du RAID (1996) : Charles Santoni.
Attentats des Postes (1996) : Antoine Adami, Jean-Paul Paoli.
Cache de Lupino (1996) : Etienne Lovisi, Jean-Marc Negroni.
Affaires du MPA (1996) : Paul Giacomoni, Marcel Zonza.
Fusillade de la gendarmerie de Saint-Florent (1997) : Paul Garatte.
Assassinat du préfet Erignac (1998) : Vincent Andreuzzi, Jean-Philippe Antolini, Pierre Alessandri, Jean Castella, Alain Ferrandi, Marcel Istria, Didier Maranelli, Martin Otaviani, Joseph-Antoine Versini (NDLR : Yvan Colonna n’y figure pas).
Saisie d’un arsenal d’A Cuncolta (1998) : Sauveur Grisoni, Charles-Philippe Paoli, Charles-Joseph Pieri, Christophe Pieri, Stéphane Sbraggia.
Violence à gendarmes : Jean-Luc Mondoloni.
Suit la dernière mise à jour, comprenant les mises en examen depuis le 1er septembre 1999. Ce sont les « repêchés » de la liste Jospin.
Attentats de Porto-Vecchio : Ricardo Bianco.
Saisie chez Armata Corsa : Raphael Franzoni, Dominique Marcelli, Nicolas Montigny.
Attentats DDE-URSSAF : Jean-Claude Ampart, François-Ange Chabot, Jean-Louis Orlandetti, Joseph Peraldi, Christophe Pireddu.
Bombe de Solenzara : Jean-Luc Albertini.
Tir de RPG7 contre la sous-préfecture de Sartène : Mickael Gelsomino, Jean-Pierre Giacomoni.
Commandites et revendications depuis la prison de Borgo : Philippe de la Foata, Dominique Taddei.
Collusion avec le FLNC : Jean-Baptiste Giorgi.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)