Casa Site StoriaCorsa 1993 #corse StoriaCorsa 1993 « … »

#corse StoriaCorsa 1993 « … »

 
X

Nouveaux groupes clandestins, FRAC, MNA, Ghjustizia Corsa (faux-nez, mais pas que..), interpellations, actions clandestines, libérations, discussions avec l’Etat.

L’assassinat de Robert Sozzi en juin sonne le glas de « l’unité nationale », bien entamée depuis 1988.

L’année 1993 marque le retour de Charles Pasqua au ministère de l’intérieur. Il entame alors un dialogue avec le mouvement nationaliste Corsica Nazione et le FLNC historique. Il reçoit à la fois Gilbert Casanova et François Santoni, suscitant des haines farouches qui aboutiront à des affrontements sanglants.  Charles Pasqua s’engage également à donner des crédits au Plan de développement de la Corse dont il avait confié l’élaboration à Jean Baggioni, président de l’Exécutif et à son équipe. 

JANVIER 1993

Le 4 JANVIER 1993 : Le dossier d’instruction concernant la catastrophe de FURIANI est bouclé.
Le 5 JANVIER 1993 : Intervention d’un témoin surprise dans l’affaire de SOVERIA. (AFFAIRE PAUL MARIANI).
Le 5 JANVIER 1993 : Le naufrage du BRAER au large des SHETLANDS relance la polémique sur le passage des pétroliers dans les bouches de BUNIFAZIU.
Le 5 JANVIER 1993 : L’A.N.C se réunit à CORTI.
Le 8 JANVIER 1993 : Le F.A.R.C, nouveau mouvement clandestin, adresse une cassette vidéo à F.R.3.
Le 9 et 10 JANVIER 1993 : Séminaire de CORSICA NAZIONE à BIGUGLIA.
Le 11 JANVIER 1993 : Le F.L.N.C canal HISTORIQUE revendique plusieurs attentats.
Le 11 JANVIER 1993 : Réunion FRANCO-SARDE à propos de l’interdiction des pétroliers dans les bouches de BUNIFAZIU et la création d’une réserve maritimes.
Le 13 JANVIER 1993 : Le S.T.C CORSE COMPOSITE bloque le COURS NAPOLEON à AIACCIU pour protester contre des suppressions d’emploi.
Le 15 JANVIER 1993 : Mise en place de l’Office Départemental de l’Environnement présidé par PAUL GIACOBBI.
Le 17 JANVIER 1993 : Le F.L.N.C canal HISTORIQUE réalise une nuit bleue contre des résidences secondaires avec cinquante actions. Des Corses sont touchés et la critique fuse. La bergerie d’un prix Nobel est visé. Actions à PURTICHJU, BASTIA et OLMETO.
Le 17 JANVIER 1993 : RESISTENZA plastique à BUNIFAZIU et PURTI VECHJU, AIACCIU et PRUPRIA.
Le 19 JANVIER 1993 : Visite du Ministre de l’Environnement, SEGOLENE ROYAL, concernant les bouches de BUNIFAZIU.
Le 19 JANVIER 1993 : Grève du S.T.C – marins contre le projet de pavillon de complaisance de la S.N.C.M.
Le 19 JANVIER 1993 : Le S.T.C Corse composite occupe la C.C.I d’AIACCIU et bloque le port.
Le 20 JANVIER 1993 : Début du conflit social à la CERME.
 Le 27 JANVIER 1993 : Installation de la nouvelle Agence du Tourisme.
Le 27 JANVIER 1993 : Grève aux CES PADULES et FINOSELLO à AIACCIU contre les suppressions de postes.
Le 27 JANVIER 1993 : Grève des marins C.G.T. de la S.N.C.M. contre les pavillons de complaisance.
Le 28 JANVIER 1993 : Fin du conflit de la CERME.
Le ? ? JANVIER 1993 : Suite à une opération commando non revendiquée contre une résidence à CONCA, diverses interpellations sont opérées. Un proche de la mouvance F.L.N.C canal HISTORIQUE est transféré à PARIS.
LE ? ? JANVIER 1993 : A ALISTRO, des individus armés et cagoulés s’attaque pour la première et dernière fois contre un fourgon de BASTIA SECURITA.

FEVRIER 1993

FEVRIER OU MARS : Saccage du restaurant de CHARLES ANDREANI et de TONY SPELLA tout deux militants A.N.C. L’ANC accuse une fraction Nationaliste rivale
Début FEVRIER 1993 : Les salariés de CORSE COMPOSITE sont dispersés par les C.R.S. devant la préfecture d’AIACCIU.
Le ? ? FEVRIER 1993 : Le F.L.N.C canal HISTORIQUE neutralise en plein jour le chauffeur d’un camion appartenant à une entreprise insulaire et plastique le véhicule pour combattre la construction d’un parking sous le marché de BASTIA.
Le ? ? FEVRIER 1993 : L’A.N.P.E. est visée par deux attentats
Le ? ? FEVRIER 1993 : Le F.A.R.C revendique 6 attentats à TOULON, à NICE et dans les CHARENTE-MARITIME.
Le 3 FEVRIER 1993 : Agression contre LAURENT CROCE par deux hommes, responsable du P.S. de Haute-Corse et adjoint au Maire de BASTIA.
Le 4 FEVRIER 1993 : La commission d’enquête parlementaire présidée par le député U.D.F, FRANCOIS D’AUBERT, conclut à l’implantation de la mafia en France et à l’île de CAVALLU.
Le 14 FEVRIER 1993 : RESISTENZA réalise trois opérations commandos à AIACCIU, PRUPRIA et PORTO VECCHIO.
Le ? ? FEVRIER 1993 : A PRUPRIA, l’arrivée en force d’une cinquantaine de personnes proche du M.P.A appartenant à l’association TURISMU CORSU, met fin au protocole signé par I CAMPAGNOLI CORSI avec la direction du camps.
Le 15 FEVRIER 1993 : En BALAGNA, des militants du M.P.A, en nombre, apporte leur soutien aux gérants M.P.A d’un lotissement de LUMIO visés par le F.L.N.C canal HISTORIQUE fin DECEMBRE 92.
Le 21 FEVRIER 1993 : Huit attentats non revendiqués contre des ressortissants étrangers à GHISUNACCIA.

AVRIL 1993

Début AVRIL 1993 : LEO BATTESTI et JEAN PAUL CALENDINI, tiennent une conférence de presse à BASTIA.

Le ? ? AVRIL 1993 : L’A.N.C occupe le domaine d’un baron, à PORTO VECCHIO, voué à la spéculation.

Le ? ? AVRIL 1993 : Trois militants du F.L.N.C canal HISTORIQUE sont condamnés par le tribunal à Paris.

5 avril 1993 : « Ricordu e Speranza. Le retour du Sporting à Furiani. » Après le drame, les pleurs, la colère, le stade Armand Cesari a repris goût à la vie. Et au football. Tandis que le public s’est levé comme un seul homme, que les Nancéiens se sont éparpillés dans leur moitié de terrain les yeux levés au ciel, les joueurs bastiais forment un cercle compact au centre du terrain. Ce retour s’imposait pour rappeler que le drame du 5 mai n’est pas une fatalité mais l’aboutissement de nombreuses années d’errements qui ont engendré des infrastructures tiers-mondistes (Corse Matin)

Le 7 AVRIL 1993 : TONY SPELLA, militant de l’A.N.C est arrêté à PORTO VECCHIO pour port d’armes et placé en garde à vue à AIACCIU.

Le 8 avril 1993 : « Corte. Le retour du matériel du C.R.O.U.S » Depuis la fin décembre, un grave conflit opposait les étudiants de la Ghjuventu Paolina à la directrice du centre régional des œuvres universitaires et scolaires. Ce conflit avait atteint son paroxysme le 13 janvier avec la ‘prise’ de tout le matériel informatique et de secrétariat. Hier, ce matériel, caché depuis 87 jours, a fait sa réapparition sur le campus. Les fonctionnaires du C.R.O.U.S n’en croyaient pas leurs yeux et ce n’est certainement pas sans émotion qu’ils ont retrouvé leur outil de travail. (Corse Matin)

Le 14 AVRIL 1993 : Le soir du deuxième tour, le F.L.N.C canal HABITUEL tient une conférence de presse clandestine avec 150 hommes armés à CORTI. Il considère que l’AFFAIRE JEAN MICHEL ROSSI est close.

Le ? ? AVRIL 1993 : Le F.L.N.C canal HISTORIQUE plastique trois villas loués à des contrebandiers à TIZZANO et GHJUNCHETO.

Le ? ? AVRIL 1993 : MAX SIMEONI, militant U.P.C, demande aux élus A.N.C démissionnaire de CORSICA NAZIONE de rendre leurs mandats.

Le 20 AVRIL 1993 : CORSICA NAZIONE exclut officiellement l’A.N.C.

MAI 1993

Le ? ? MAI 1993 : Attentat contre la villa de LAURENT CROCE.
Le ? ? MAI 1993 : Les cabinets du Docteur AUGUSTE BAGNANINCHI, élu municipal et militant de A CUNCOLTA NAZIUNALISTA, et de VINCENT STAGNARA, un des trois secrétaires nationaux de A CUNCOLTA NAZIUNALISTA, sont plastiqués.
Le 2 MAI 1993 : Assemblée générale de l’A.N.C ou ANDRE SERRA est élu secrétaire général.
Le 14 MAI 1993 : Attentat contre FRANCOIS ALFONSI, militant U.P.C.
Le ? ? MAI 1993 : Le F.L.N.C canal HISTORIQUE touche la sous préfecture de SARTE.
Le 16 MAI 1993 : Près de SARTE, assassinat d’un homme de 61 ans par un commando de trois hommes armés.
Le 18 MAI 1993 : Deux voitures appartenant à l’ancien président du Sporting Club Bastiais, JEAN FRANCOIS FILIPPI, sont détruites.
Le ? ? MAI 1993 : La Mairie de FURIANI est plastiqué en plein jour.
Le 20 MAI 1993 : L’agence NOUVELLE FRONTIERE de PARIS explose en même temps que les agences de BASTIA et AIACCIU.
Le 25 MAI 1993 : Deux militants présumés du F.L.N.C canal HISTORIQUE de SAGONE sont lourdement condamnés à PARIS.
Le 26 MAI 1993 : Le F.L.N.C CANAL HISTORIQUE revendique les attentats contre NOUVELLES FRONTIERES.

JUIN 1993

Le 1er JUIN 1993 : Les exécutif du M.P.A et de l’A.N.C se rencontrent au local A.N.C AIACCIU.
Le 3 JUIN 1993 : JACQUES FIESCHI, militant U.P.C, occupe le hall de l’Assemblée avec sa femme et ses deux enfants pour protester contre la mise en liquidation de ses biens, suites a des poursuites contre son entreprise. Un arrangement est trouvé.
Le 6 JUIN 1993 : CORSICA NAZIONE ouvre les accès à la mer dans l’extrême sud et détruit un certain nombre de barrière érigées par les propriétaires privés.

Le 15 JUIN 1993 : ROBERT SOZZI, militant de A CUNCOLTA NAZIUNALISTA et du F.L.N.C, est assassiné par plusieurs hommes sur la route qu’il emprunte pour se rendre à BASTIA SECURITA.

robert-sozzi - Copie

Le ? ? JUIN 1993 : Un tract anonyme accuse le F.L.N.C canal HISTORIQUE d’être l’auteur du meurtre de ROBERT SOZZI.
Le 17 JUIN 1993 : Le M.P.A, à VERO, commémore les dix ans écoulés depuis la disparition tragique de GUY ORSONI, militant du F.L.N.C Une partie du F.L.N.C canal HISTORIQUE s’y associe.
Le 19 JUIN 1993 : Le collectif des victimes de FURIANI manifeste à Bastia contre les lenteurs d’une justice sélective.
Le ? ? JUIN 1993 : NOUVELLES FRONTIERES est victime d’un sixième attentat à TOULON.
Le 22 JUIN 1993 : Les supporters du S.C.B manifestent leur colère après la rétrogradation du Sporting.
Le 23 JUIN 1993 : Le F.L.N.C canal HISTORIQUE décrète une trêve des attentats.
Le 26 JUIN 1993 : Les locaux de A CUNCOLTA NAZIUNALISTA PURTI VECHJU sont occupés par la famille d’une personne « victime des actions du F.L.N.C canal HISTORIQUE.
Le 28 JUIN 1993 : A l’Assemblée de Corse, l’A.N.C réclame de nouveaux bombardiers d’eau pour la lutte contre les incendies.
Le 29 JUIN 1993 : Le M.N.A fait son apparition.
Le 29 JUIN 1993 : La CUNSULTA NAZIUNALE se réunit à CORTI avec PER U PAESE et A FIUMARA, le M.P.A mais pas A CUNCOLTA NAZIUNALISTA.

JUILLET 1993

Le ? ? JUILLET 1993 : A FIGARI, le frère de JACQUES MARCELLESI militant A.N.C, est victime d’un incendie criminel.
Le 3 et 4 JUILLET 1993 : L’A.N.C organise ses 4ème Journées des île.
Le 7 JUILLET 1993 : Arrestation de trois militants du M.P.A pour une affaire d’extorsion de fonds à Bastia.
Le ? ? JUILLET 1993 : Affaire du PALM BEACH à AIACCIU, ou un militant du M.P.A tente d’assassiner le gérant du club. Le M.P.A explique son intervention par le danger encouru par les militants de BALAGNA, menacé de mort à cause des suites de certaines affaires auxquelles aurait participé le F.L.N.C de 1988.
Le 9 JUILLET 1993 : Le M.P.A et l’A.N.C organisent une manifestation de soutien au frère de JACQUES MARCELLESI.
Le ? ? JUILLET 1993 : Près de PRUPRIA, les ambulances DURIEU appartenant à un proche de l’U.P.C sont détruites par le feu.
19 JUILLET 1993 : Antoine Rogliano et François Méi sont tués dans un café en Haute-Corse.
Le 22 JUILLET 1993 : La voiture de JEAN VITUS ALBERTINI, militant de A CUNCOLTA NAZIUNALISTA, est détruite.
Le 25 JUILLET 1993 : L’U.P.C invite le COMITE SOZZI à son assemblée générale. L’A.N.C n’y assiste pas comme le M.P.A.

AOUT 1993

Le 8 AOUT 1993 : Aux journées internationales DI CORTI, le F.L.N.C revendique l’assassinat de deux truands et de ROBERT SOZZI, militant du F.L.N.C canal HISTORIQUE et de A CUNCOLTA NAZIUNALISTA.

Cette déclaration est interprétée comme un défi lancé aux autorités, à un mois de la visite dans l’île de François Mitterrand et de Charles Pasqua. Alors qu’elle s’adresse aux autres mouvements de la lln…uneFLNCghjurnatediCorti (12)

Le 12 AOUT 1993 : EDMOND SIMEONI condamne l’assassinat de ROBERT SOZZI.
Le 25 AOUT 1993 : Des militants S.T.C de l’aéroport de FIGARI proches A.N.C, se mobilisent pour des emplois menacés par une possible restructuration.

SEPTEMBRE 1993

SEPTEMBRE 1993 : Attentat contre le véhicule d’YVES MANUNTA à AIACCIU ; incendies de biens appartenant à la famille MARCELLESI à FIGARI
SEPTEMBRE 1993 : NOUVELLES FRONTIERES est le nouveau sponsor du S.C.B !!!
SEPTEMBRE 1993 : Le F.L.N.C canal HISTORIQUE rencontre ETIENNE BITCH, conseiller technique de CARLU PASQUA.
Le 16 SEPTEMBRE 1993 : Conférence de presse clandestine de RESISTENZA (la deuxième !). RESISTENZA condamne l’assassinat de ROBERT SOZZI. Elle revendique 5 opérations commandos en deux jours à PURTICHJU, PORTO VECCHIO, PRUPRIA contre des campings et des constructions immobilières.
Le ? ? SEPTEMBRE 1993 : Une biscuiterie appartenant à un militant du M.P.A est détruite par un attentat.
Le ? ? SEPTEMBRE 1993 : Un commerçant est tué à PURTICHJU par des inconnus et lui dérobent sa recette.
Le 16 SEPTEMBRE 1993 : GHJUSTIZIA CORSA apparaît et investit F.R.3.
Le 29 SEPTEMBRE 1993 : Le plan de développement pour la Corse est voté.

OCTOBRE 1993

OCTOBRE 1993 : JEAN FELIX ACQUAVIVA REJOINT LA GHJUVENTU PAOLINA.
Les 18 et 19 OCTOBRE 1993 : l’ANC. tient un séminaire de réflexion politique à MORIANI.
Le 28 OCTOBRE 1993 : Libération de JEAN MICHEL ROSSI, militant d’A CUNCOLTA NAZIUNALISTA.
Le 29 OCTOBRE 1993 : L’Assemblée statue sur l’implantation de la nouvelle centrale.

NOVEMBRE 1993

Le 11 NOVEMBRE 1993 : Des incidents éclatent dans la forêt de ZICAVU, suite à une action de CORSICA NAZIONE contre les coupes de bois destinés à la SARDAIGNE.
Le 12 NOVEMBRE 1993 : JACQUES FIESCHI, militant U.P.C, condamne cette action à ZICAVU.
Dans la nuit du 15/16 NOVEMBRE 1993 : Tentative d’attentat peu après l’AFFAIRE de ZICAVU) contre un camion utilisé pour le transport de bois appartenant à JACQUES FIESCHI, militant U.P.C.
Le ? ? NOVEMBRE 1993 : Les salariés d’Air France se mobilisent pour le maintien des agences d’Air France en Corse, suite à une restructuration de la compagnie sur tout le territoire.
Le ? ? NOVEMBRE 1993 : RESISTENZA vise Air France à TOULON en soutien aux grévistes de la compagnie.
Le ? ? NOVEMBRE 1993 : Le MPA demande officiellement à rencontrer A CUNCOLTA NAZIUNALISTA, qui refuse.

DECEMBRE 1993

Le 1er DECEMBRE 1993 : DOMINIQUE SANTELLI, apiculteur de 39 ans est mis en examen dans l’AFFAIRE PAUL MARIANI.
Le 9 DECEMBRE 1993 : Trois employé de la société DIFFUSION ELECTRIQUE CORSE reconnaissent avoir tué leur patron qui avait découvert des irrégularités. La société avait déjà subi plusieurs attentats non revendiqués.
Le ? ? DECEMBRE 1993 : E.D.F. est plastiqué à GHISUNACCIA.
Le ? ? DECEMBRE 1993 : Les agriculteurs manifestent à BASTIA pour un plan global de sauvegarde de l’agriculture. Ils occupent la Direction de l’Agriculture d’où les forces de répression les expulsent. Plus de trente interpellations.
Le 23 DECEMBRE 1993 : Le Prisunic de JACQUES FIESCHI, militant nationaliste est plastiqué a PRUPRIA pour la seconde fois.
Le 29 DECEMBRE 1993 : L’opinion insulaire s’inquiète de la disparition de PIERROT BIANCONI, capitaine du S.C.B.
Le 31 DECEMBRE 1993 : Le MONTE STELLO de la S.N.C.M. s’écrase contre les rochers.

une storiaCorsaUnitanaziunale

Source : Ce site a été réalisé avec les informations du site Libertà mis en ligne en 1998 et du site Patriottu mis en ligne en 2001 avec les rajouts des sources suivantes : Quid, Unità Naziunale, France 3 Corse, FR3, Dvd Génération FLNC, K7 Le FLNC dans l’histoire, U Ribombu, Kyrn, Corsica Infurmazione, A Fiara, Paese, Arritti, Sources diverses internet, La provence Corse, Corse Matin, U Ribellu, Le mémorial des corses, Derrière les cagoules…

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)

 
error: