Produit CORSU E RIBELLU

X

 « Andatura Corsa par i Dritti Umani soutient la demande des prévenus corses de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis de maintenir la durée mensuelle de leurs parloirs. La mesure prise par l’administration pénitenciaire de réduire cette durée aggrave l’isolement de ces détenus déjà en rupture géographique d’avec leur environnement social corse.

prisonnierbasquecorseParloirFleyry2015

Ces prisonniers appuient leur demande d’une grève de la faim. Par cette pratique mortifère ils font paradoxalement appel au devoir d’assistance et à la prise en compte de leurs droits humains par les autorités. Aussi nous demandons à celles-ci d’accéder rapidement à leur requête. »

Dritti umani è civitudine corsa

Le Dossier sur Corsicainfurmazione.org

Le 30 Mai dernier 6 prisonniers politiques de Fleury Mérogis, 4 corses (Xavier Ceccaldi, Cédric Courbet, Eric Marras et Laurent Susini.) et 2 Basques (Iturbide Otsoteko Joseba et Goieaskoetxa Arronategi Ibon), écrivaient à Mme Taubira pour lui faire part dans un courrier de la réduction des parloirs prolongés. Depuis lundi 15 juin ils sont en grève de la faim totale et illimitée

En tout 11 prisonniers politiques à Fleury-Mérogis

EuskalCorsicaLes prisonniers en lutte sont Iurgi Mendinueta, Aitor Elizaran et Igor Suberbiola dans la division 1, les signataires d’une lettre à la ministre française de la Justice Christiane Taubira Ibon Goieaskoetxea et Joseba Iturbide dans la division 2 et Juan José Oses et Andoni Goikoetxea, dans la division 3. Les prisonniers corses également en lutte sont Cédric Courbey, Xavier Ceccaldi, Laurent Susini et Éric Marras. 

Entre ces deux dates (30 mai et 16 juin) et en soutien aux prisonniers politiques basques et corses de Fleury, les prisonniers politiques corses font aussi grève de plateau dans les prisons de VILLEPINTE, OSNY, BOIS D’ARCY et BORGU.