Produit CORSU E RIBELLU

X

(MEDIABASK) Onze détenus politiques basques et corses de la prison de Fleury-Mérogis ont entamé une grève de la faim, lundi 15 juin. Ils dénoncent le fond « politico-répressif » de la réduction de leur droit de visite.

Dossier (lettre à Mme Taubira, conférence de presse) Parloirs Prolongés sur ce lien

Los presos vascos encarcelados en Fleury han iniciado huelga de hambre indefinida por restricciones en sus visitas. Los prisioneros políticos corsos de la misma prisión parisina se han sumado a la protesta de los vascos, según apunta

En trois ans, le droit de visite des détenus basques de Fleury Mérogis a été réduit de moitié. Dans un courrier adressé à la direction de l’établissement, Ibon Goieaskoetxea et Joseba Iturbide ont rappelé leur combat pour le droit à une visite hebdomadaire. Lorsque des travaux ont débuté au sein du centre pénitentiaire, les prisonniers ont accepté de passer à trois visites mensuelle. La promesse d’un retour à la normale leur a été donnée, une fois le chantier achevé.

prisonnierbasquecorseParloirFleyry2015

Le mouvement Etxerat souhaite exprimer son soutien et sa solidarité aux détenus basques et corses, et s’adresse directement à la direction de Fleury Mérogis, afin que celle-ci s’engage dans une autre voie. Pour se faire entendre, les détenus refuseraient aujourd’hui de regagner leur cellule. Le procès de Ibon Goieaskoetxea devrait débuter lundi 22 juin.

Lire la suite directement sur le site MEDIABASK

MEDIABASK7