X

(Corse MatinElu conseiller municipal dès le premier tour (avec 60.9% des suffrages exprimés) lors des élections municipales de Vivario, Marien Setti a vite déchanté.

En cause, sa fonction de chef du groupement incendie de Haute-Corse. Aux yeux du préfet, cette responsabilité de chef de service au sein d’un établissement public créé et dépendant du département de Haute-Corse et des communes est incompatible avec la qualité d’élu municipal.

actu (2)

Suite à une protestation du préfet de Haute-Corse, le tribunal administratif de Bastia a annulé son élection.

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR CORSE MATIN

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)