Produit CORSU E RIBELLU

X

Il y a une dizaine de jours, une rencontre était organisée à Paris entre la Ministre Française de la Justice Mme Taubira et une délégation Corse, comprenant le Président de l’Associu Sulidarita pour évoquer la question des prisonniers politiques. Ces deux derniers jours 4 nouvelles encourageantes nous sont parvenues :

17avril2013journeeinternationaleprisonnierpolitiquecorsecorsica (1) [640x480]

CASOLASCO THIERRY– Thierry Casolasco, agé de 45 ans, interpellé le 29 juin 2009 et condamné à 9 ans de prison le 11 mars 2011, conditionnable, a été libéré sous contrôle judiciaire avec un bracelet électronique. Il était incarcéré à Borgu.

sampieruAndreani– Sampieru Andreani, 30 ans,  incarcéré à Villepinte (93) a été transféré au centre de détention de Borgo, condamné à 8 ans de prison en juillet 2014, il avait été interpellé en avril 2011. Récemment sa demande de conditionnelle a été refusée alors qu’il peut en bénéficier.

PaulIstria– Paul Istria, 57 ans, incarcéré à Borgu, condamné à 12 ans de prison en juillet 2012 (interpellé en 2008), bénéficie d’une permission (refusée une 1ère fois) en ce début du mois de juin. Sa demande de conditionnelle lui a aussi été refusée, alors que comme Sampieru il y a pleinement droit.

pittiloni prisonnier politique corse FLNC– Jean Marie Pittiloni, 28 ans, interpellé en avril 2008 et condamné à 12 de prison en juillet 2012, a bénéficié lui aussi d’une permission (activité extérieure, randonnée éducative) en ce mois de juin.

Il faut espérer qu’il ne s’agit pas là d’une simple correction de dysfonctionnement administratif de l’appareil judiciaire mais bien les prémices d’une nouvelle politique globale concernant les prisonniers politiques.

Les corses attendent des plus hautes autorités de l’état Français que la question de nos frères incarcérés soit traitée dans sa dimension politique. Ces premiers signes de détente ont été rendus possible par la mobilisation de larges pans de notre peuple. Une mobilisation pour une solution politique globale incluant l’amnistie, qu’il est nécessaire de renforcer et dont la prochaine étape est la manifestation du 13 Juin prochain à Aiacciu. Tutt’in Aiacciu u 13 di ghjunghju

A Squadra