Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – L’assemblée de Corse a donc adopté vendredi dernier une délibération portant sur la subdélégation au repreneur de la SNCM de la desserte maritime abandonnée par la compagnie défaillante.

Rappelons que le 10 juin, le tribunal de commerce de Marseille désignera le repreneur de la SNCM et que la CMN seule ne pourra assumer la totalité de la délégation du service public. La partie de la délégation dévolue à la SNCM sera donc rétrocédée à ce repreneur, une sorte de sous-traitance donc. Si ce montage reçoit l’aval d’abord de l’assemblée de Corse après désignation du repreneur, puis des instances étatiques et européennes, il ne s’agira pas pour autant d’une situation définitive.SNCM-une

Tout sera remis à plat l’an prochain, à l’occasion d’un nouvel appel d’offres. Cette solution a reçu l’aval de la totalité des groupes politiques de l’Assemblée de Corse, hors les communistes et Paul-Félix Benedetti.

Écoutez Tony Sindali, pour le groupe libéral; il connaît très bien ces questions pour en avoir eu la responsabilité sous la mandature précédente.

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR