Produit CORSU E RIBELLU

X

En premier lieu, elle remet en cause une certaine conception de l’Education, de l’identité et de l’histoire de notre peuple.  Elle touche aux enseignements généraux, notamment d’histoire, de latin, de grec. Elle tire vers le bas l’éducation de nos enfants. 

Elle s’attaque également à l’enseignement de la langue corse :

  • elle met en concurrence l’enseignement de la langue corse avec les heures de soutien personnalisé ;
  • elle fragilise les filières bilingues à travers le travail interdisciplinaire ;
  • elle ne mentionne les langues régionales que dans le module général sur les langues étrangères et régionales sous le simple aspect « découverte des traces de l’autre et d’ailleurs » ;
  • la logique de la réforme, qui tend à supprimer les classes à particularisme conduira à la suppression des classes bilingues.

AssociuParentiCorsi (1) APC

Nous sommes prêts à s’associer à toute mobilisation contre cette réforme et  nous appelons l’ensemble des Corses et particulièrement la jeunesse à prendre conscience de la gravité de cette situation.

Et avant tout, nous souhaitons interpeller  le Député de la Corse et Président de l’exécutif de la CTC  quant à sa position vis à vis de ces décrets sur le collège.

Nous demandons à la CTC de se saisir de ce dossier car la seule réponse efficace à la réforme des collèges est de transférer les compétences suivantes de l’Etat vers la région Corse :

  • calendrier et rythme scolaires,
  • contenu de l’enseignement.

Seul ce transfert de compétences rendra les politiques en faveur de la langue corse réelles et effectives ; sinon tous les investissements en faveur de l’enseignement et du développement de la langue Corse seront à la merci de chaque nouveau projet gouvernemental.

Associu PARENTI CORSI
30 mai 2015