X
(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – La collecte des ordures ménagères constitue aujourd’hui en Corse le maillon faible du dispositif général de valorisation des déchets. En effet, si tout se passe bien dans l’île concernant leur traitement, en témoigne le bilan d’activité publié par le Syvadec pour l’année écoulée la semaine dernière, c’est au niveau de la collecte que le bât blesse. S’il faut remarquer un manque d’implication certain de la part du citoyen pour ce qui est du tri sélectif, la plus grosse responsabilité incombe aux communes qui gèrent la collecte, tandis que le Syvadec est uniquement en charge du traitement. Une critique appuyée et sans détour, formulée par le président du Syndicat de Valorisation des Déchets de Corse. Ecoutez François Tatti. ALTA FREQUENZA TDR

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet