Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 6 juillet à 14h01Fin de conflit à L’ADMR 2A. Les grévistes ont obtenu une revalorisation de 25 points soit 134,50 euros brut mensuel et pérenne , la réorganisation des service des MDS ainsi que des réunions de travail avec tous les acteurs de l’ADMR 2A. Les jours de grève seront payés.

Belle victoire pour les salariés et les 2 syndicats représentatifs.


(Unità Naziunale Publié le 4 juillet à 14h01)Les salariées de l’association d’aide à domicile, ADMR, se sont mises en grève à l’appel de la CGT et du STC. Ils réclament une revalorisation salariale et une réorganisation du travail. Ils continuent le mouvement de grève initié lundi 2 juillet.

L’ensemble du personnel des des maisons des services de l’ADMR 2A (responsables de secteurs, Assistanctes de proximité et personnel de l’accueil de la MTS) reconduit la grève engagée le lundi 2 juillet.

L’évolution de nos missions et la surcharge de travail qui s’est accumulée au fil des années font qu’aujourd’hui le personnel a demandé à la direction, d’une part une revalorisation de salaire pérenne en adéquation avec le travail fournit (soit 200 euros brut).

D’autre part, la direction et la présidence ont été alertées sur la nécessité de revoir l’organisation de travail et les missions de chacun.

Nous sommes arrivés à un point où c’est la qualité de service fournit, que nous efforçons depuis toujours de rendre à nos bénéficiaires et nos salariés, qui s’est compromise.

Cette démarche a été engagée auprès de la direction depuis le mois d’avril.

Malheureusement, nous n’avons pas eu le sentiment d’avoir été entendus, aussi nous avons posé hier des revendications plus fermes et cessé le travail : les réponses qui nous ont été apportées ce matin par la direction ne nous conviennent pas.

Ajaccio le 3 juillet 2018
CGT/STC

 



(Unità Naziunale Publié le 2 juillet à 13h48) La colère des salariés des maisons des services de l’ADMR 2A : Le STC occupe les locaux des maisons des services de Baleone, Figari, Propriano et Levie.


Voici le texte commun aux syndicats STC et CGT:

Les salariés des Maisons des Services de l’ADMR de Corse du Sud accusent une surcharge de travail depuis plusieurs années. Cette situation a été reconnue par la Présidence et la Direction.

Nos sollicitions se sont soldés par un refus.

Aujourd’hui, nous avons décidé à l’unanimité d’occuper les locaux des Maisons des Services de l’ADMR.

Nos revendications sont les suivantes :

Reconnaissance du travail effectué par les salariés des Maisons des Services de l’ADMR par la revalorisation immédiate et pérenne des salaires à hauteur de 200 euros brut.

Requalification des missions des salariés des Maisons des Services de l’ADMR.

CGT / STC
2 juillet 2018


Revue de presse

(France 3 Corse) (Alta Frequenza)