#Corse @Sulidarita – Concert complet I @surghjenti – NATALE PER I PATRIOTTI in AIACCIU – VIDEO

0
X

Le groupe I SURGHJENTI était ce samedi 19 décembre 2015 présent à NATALE PER I PATRIOTTI place Miot à Aiacciu. 


#Corse I SURGHJENTI « live Natale Per i… par antofpcl

Le nouvel album d’I Surghjenti est disponible depuis le 15 avril dernier.

« I Surghjenti, le retour » un groupe mythique de la scène insulaire crée en 1978 qui propose son douzième album en 2015, composé de 15 chansons inédites.

 

Surghjenti-corse-corsica (1)La création de l’ACS (Associu Culturali Surghjenti) en 1978, association culturelle issue du mouvement général qui anime la Corse dans les années soixante-dix, voit en son sein les germes du groupe SURGHJENTI. Toute une génération, marquée par les événements d’Aléria et le climat politique de l’époque, provoque la naissance d’une quantité de regroupements associatifs, les uns éphémères, les autres plus pérennes, mais tous particulièrement créatifs.

Les groupes les plus actifs à l’époque sont aujourd’hui encore très prolifiques : Canta u Populu corsu, I Muvrini, A Filetta, Surghjenti, Caramusa… Jouissant d’une large popularité, ils parviennent pour certains à s’exporter au-delà de nos frontières (Suisse, Belgique, Sardaigne, Italie, Angleterre et même Amérique du Nord) et couvrent les médias. A l’origine de leur succès, une résurgence des usages traditionnels, illustrée en Corse par le Riacquistu, fait l’événement.

#FemuLiVultà

A Porto-Vecchio, SURGHJENTI s’organise dès 1979 autour d’un homme charismatique, Natali VALLI, qui écrit toujours pour le groupe. Avec lui, les premières énergies de jeunesse sont canalisées pour faire de SURGHJENTI une formation forte de sa technicité. La maturité des chanteurs et des musiciens, originaires d’Alta-Rocca et de la Plaine, est unanimement reconnue.

Les années 80 mènent SURGHJENTI à la postérité. Quatre albums viennent illustrer une florissante croisade musicale polyphonique. Malgré la révélation du Festival de la Cité de Lausanne, cette lumineuse décennie s’achève par une ultime apparition sur scène en fin 1989. Après un silence de près de deux ans, le groupe corse se reforme autour de deux anciens membres, Guy Canarelli (chant et guitare) et Pascal Morandini (chant). Viendront compléter la formation Jean-Paul Mangion (chant et guitare) et Jean-Noël Profizi (chant). Natali Valli (chant et guitare) les rejoindra peu de temps après. Ces cinq artistes composent le groupe SURGHJENTI tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Surghjenti-corse-corsica (3)

« hè cumpiu u dodicesimu arrighjistramentu di u gruppu Surghjenti. 37 anni di vita é sempri tantu amori à dichjarà é à sparta incù voscu. U discu esciarà u 15 d’aprili. À truvà ci prestu in cuncertu » I Surghjenti

I SURGHJENTI IN GIRU

Tema di i nosci canzona

RAGHJUNÀ : Oghji emu bisognu di raghjunà nant’à l’avvena di a noscia isula.
L’ULTIMI : Ci vularia da dumandassi, sè nò ùn sariamu micca l’ultimi di a noscia stirpa.
DI SANGU É D’ORU : A storia di u Tibet, hè para à i culori di a tùnica di i monachi buddisti, di russu é di giaddu, di sangu é d’oru, d’uprissioni é di libartà
NIMU : A Corsica, com’è tant’altri paesa di u mondu, ùn apparteni à nimu, fora di u so populu !
CH’EMU FATTU : Quarant’anni dopu à u riacquistu, induva ci dumandaiamu « chì fà ? » hè ghjunta l’ora di u bilanciu, da dumandà ci ch’emu fattu ?
ERA MEA : In s’andani, quantu pastori é paisani sò strapazzati, di veda spariscia i so tarri à prò di l’ingurdizia immubiliaria.
PÀ TÈ : A puvartà storci a vita di i famiddi d’altrò è ancu di quì, à spissu i ziteddi sò abbandunati à u so distinu.
ÙN VIDAREMU PIÙ : A spiculazioni, stirpa i nosci loca, é prestu, ùn ci firmarà più ch’è un ritrattu da ramintà ciò chì fù quì tandu.
C’HÈ TANTU AMORI : Issu mondu hè di menu in menu fiuritu da l’attu escinziali…..l’amori
U LAMENTU DI U CABULATU : Nimu vultò sanu, da i prighjò di Caienna é di San Larenzu di u Maroni, galeri di svintura.
I NUTTATI : Tempu à bughju, longu à i nuttati, voltani sempri in cori, quissi vinici ch’ùn si poni sminticà.
TANDU : Quissu cantu ùn hè micca un lamentu, ma simpliciamenti una lumera pà ramintà, Federiccu Mondoloni.
CUSCENZA : Quantu parsoni tumbi, quantu sangu varsatu in darru, induva sarà passata a noscia cuscenza umana ?
FOR’DI STRADA : U passu à strascinonu, u vidimu marchjà, é ci dumandemu qual’sarà ss’omu chì s’avvìa for’di strada ?
CANTÀ UN INNU: Cantà un innu chi ùn sighi micca pà cummimurà una guerra in più, mà un innu, chi fistarà l’amori pà l’umanità

Sò setti anni oramai quiddi approntani quissu discu, ci hè vulsutu u tempu, ma si sà ch’hè par viaghju chi s’acconcia a somma, é quidda di SURGHJENTI, sighiti cunvinti, ch’hè piena à canzona squisiti, armunii rìtimati é versi assinssati. U gruppu, o piuttostu a squadra d’amichi, da tantu chi u liamu a trà iddi hè prufundu, hà sapiutu intriccià i so boci, incù garbu é finezza, da incida una volta di più, i primuri d’un isula, d’un populu, d’una cultura, senza perda di mira u mondu intornu. Si dani di rimenu da metta à palesu, i sciaguri chi tuccani a noscia tarra, suttipostu oghji più ch’è mai, à u cumprà é u venda. Ci ramentani quiddu tempu passatu, di l’indiatura, sana é ghjusta, quandu a mossa era cumuna, nanzu à a sanguiniccia di l’annati di piumbu.Arradicati à quissi loca, ma dinò, cù l’ochja ghjirati versu l’altrò, ci portani par viaghju, versu paesa luntani, ma attempu cussì vicini à nò, par vìa di a so stodia. Priguemuli puri senza timori, à cori libaru, longu à quissi chjassi tessi di passioni, di rivolta, di spartera, é umanità, da dissità u nosciu spiritu à la so surghjenti musicali. « 
G.F Terrazzoni

En Corse, le chant est immanent à l’Histoire.

Comme un jaillissement inspiré à la source d’une tradition vocale séculaire, Surghjenti incarne la reconnaissance d’une forte empreinte culturelle. Alors que le Riacquistu (le « renouveau ») des années soixante-dix,mouvement populaire identitaire, célèbre l’avènement d’un bouleversement culturel dans l’île, le point de départ des créations de Surghjenti se situe dans les profondeurs du passé… La base vocale traditionnelle dans la polyphonie corse est constituée de trois voix : a siconda (la voix principale), u bassu (la basse) et a terza (la tierce). Dirigé vers une structure plus moderne et plus complexe, Surghjenti enrichit cette forme initiale de canons, de voix de quarte, etc. Le groupe est composé de cinq chanteurs aux voix très différentes mais participant à une véritable cohésion vocale, ample et claire. A ces voix se joignent, selon les spectacles, des instruments contemporains tels qu’un accordéon,une basse acoustique, des percussions,plusieurs guitares et une mandoline. A la plénitude de son art, Surghjenti se produit aujourd’hui en concert sur scène ou en acoustique dans les églises, partout dans le monde : du Canada au Mexique, de la Suisse au Japon… Initialement traditionaliste, Surghjenti est avant tout un groupe de création, bien évidemment inspiré par la « tarra materna » de sa Corse natale, mais également par des thèmes à plus large portée, qu’ils soient populaires ou d’actualité.

Comme par exemple le soutien aux prisonniers politiques pour lesquels, le groupe I Surghjenti, par de nombreuses fois, participé à NATALE PER I PATRIOTTI (VIDEO, PHOTOS)

I SURGHENTI SUR LE NET :

Page Facebook

Compte Twitter

Site Officiel

Offrez un souvenir d'Unità Naziunale

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

Comments are closed.