X
S’il convient d’analyser sous l’angle de la prudence, il n’empêche que ceux-ci, au regard des technologies modernes, sont de plus en plus proches de la réalité, et déclinent très souvent, en période électorale ou autre, les orientations majoritaires du peuple. Cela est d’autant plus vrai, lorsque les résultats, qu’ils nous satisfassent ou nous déplaisent, sont marqués du sceau d’une majorité écrasante. Le mensuel « Paroles de Corse » s’est, lors de sa parution du mois de mai, livré à cet exercice, en sondant une frange de la population de l’île (501 personnes), sur la récurrente question des transports maritimes. Il apparait lors de ce sondage, deux points intéressants. Le premier consiste à répondre à la question suivante: « Une troisième Compagnie Maritime serait-elle nécessaire selon vous, pour une bonne desserte de la Corse? » A celle-ci, les sondés répondent sans équivoque à 81% « oui ». Cela signifie que pour une majorité de Corses, les seules CMN, et Corsica Ferries, ne peuvent apparaître comme une alternative crédible à la disparition annoncée de la SNCM. Sans doute, cela est motivé par les risques réels de voir les deux opérateurs, devenir « copains comme cochons », afin de mettre en place une politique tarifaire qui relèverait plus d’une entente illicite, que d’une réelle stratégie commerciale. En ce sens, nous partageons ce point de vue! La deuxième question posée par le mensuel, à pour nous, une signification toute particulière, puisqu’elle se décline en ces termes: « Etes-vous favorables à la création d’une Compagnie Maritime Régionale? » Là aussi, force est de constater, que la revendication portée depuis plusieurs années par le STC Marin a fait son chemin dans l’opinion publique, puisque celle-ci est accréditée d’un résultat favorable, de l’ordre de 70%. A lui seul, ce résultat pourrait si besoin en était, légitimer notre revendication historique, mais à y regarder de plus près, et après analyse détaillée de ce sondage, d’autres raisons sont de nature à nous satisfaire pleinement. Entre autres, et au-delà du fait que 88% des nationalistes militent pour l’émergence d’une telle compagnie, ce ne sont pas moins de 73% des sympathisants de gauche qui souhaitent l’avènement d’une Compagnie Publique Corse, dite « Compagnie Régionale ». Derrière cela, nous voulons y lire, une dimension politique indéniable, puisque comme nous, les sympathisants de gauche, semblent voir pour s’opposer à la privatisation et à tout processus spéculatif dans le domaine du transport, la Compagnie Régionale Publique, comme seule alternative crédible. En effet, au-delà d’un pragmatisme essentiel

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet