X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Le journal Arritti, qui aura cinquante ans en 2016, organisait ses traditionnelles journées, avec plusieurs débats d’actualité.

L’un d’entre eux portait sur la Xylella Fastidiosa, cette bactérie qui menace fortement une partie de l’écosystème corse, les châtaigniers et les oliviers en tête avec toutes les conséquences économiques que cela pourrait avoir. Parmi les intervenants présents figurait José Bové, dont on connaît l’aura dans le monde agricole et dans le monde politique en France, et qui en tant que député européen s’efforce de porter cette problématique sous le regard des autorités de Bruxelles.

Xylella Fastidiosa

Alors que la commission européenne va se pencher sur le problème dans les jours à venir, José Bové attend des actions fortes de la part de l’Europe pour éviter que la Corse ne soit contaminée de façon sévère et pour que la propagation de la maladie en Italie soit stoppée. José Bové qui souligne, amèrement, l’inertie de l’état dans ce dossier.

On écoute José Bové qui revient aussi sur le conflit en cours en Corse entre l’état et les agriculteurs

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)