X

A l’heure où la jeunesse de notre pays connait trop souvent la déliquescence et les turpitudes de l’argent Roi, à l’heure où elle semble dans une grande partie envoûtée par la société de consommation, et où elle répond trop facilement à la logique du consumérisme, une partie d’entre elle, refuse avec dignité, ces schémas aliénants pour revenir aux fondamentaux de la lutte de notre Peuple, pour ses droits à vivre dignement et libre sur sa terre.

C’est donc à ces derniers, qui font preuve de discernement politique et acte de résistance, que nous voulons apporter un soutien inconditionnel.

Leurs revendications sont celles soutenues et votées par l’Assemblée de Corse et pourtant niées par un Etat prétendument progressiste qui se targue de valeurs universelles. Or celui-ci, dans l’absolu, a érigé depuis belle lurette en essence politique, la négation des droits fondamentaux du Peuple Corse.

une ghjuventu greve corti sustegnu

En effet, les dirigeants de l’Etat Français ont lors de ces dernières décennies, affirmé que la violence politique était une entrave à toute évolution institutionnelle, politique et sociétale en Corse.

Mais force est de constater, qu’un an après le dépôt des armes par le FLNC, l’Etat Français campe sur des positions réactionnaires de domination.

Démonstration est donc faite, que « la démocratie à la Française », peut être, soit édulcorée, soit bafouée, au plus profond de sa signification par ceux_là mêmes qui sont censés la faire respecter et qui nous gouvernent.

Dès lors, que reste-t-il d’autre comme option à notre peuple et à sa jeunesse, que l’occupation de terrain et la lutte pour son émancipation nationale!

Face à ce constat, le bureau syndical STC MARIN appelle toutes celles et tous ceux qui en son sein et au-delà, se réclament du droit du peuple corse à disposer de lui-même, à faire preuve de solidarité active auprès de notre jeunesse en lutte.

STC MATRINARI

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)