Produit CORSU E RIBELLU

X

La loi pour l’abolition de la peine de mort en France a été promulguée le 9octobre 1981 et appliquée à partir du 10octobre 1981. «Depuis la réforme constitutionnelle de 2007, tout retour en arrière sur le sujet est impossible, y compris en temps de guerre», a rappelé hier, pour s’en réjouir, le député Jean-Jacques Urvoas. «En 1981, la France était le 35eétat abolitionniste dans le monde, 138 le sont aujourd’hui sur 193 états membres de l’ONU. L’exécution récente de Troy Davis aux États-Unis montre qu’il y a encore du chemin à faire», a signifié, hier, Bernard Poignant.

Extraits: le 17septembre 1981 devant les députés

L’un des derniers pays. «Il se trouve que la France aura été, en dépit de tant d’efforts courageux, l’un des derniers pays, presque le dernier – et je baisse la voix pour le dire – en Europe occidentale, dont elle a été si souvent le foyer et le pôle, à abolir la peine de mort».

Pourquoi ce retard? «En vérité, la question de la peine de mort est simple pour qui veut l’analyser avec lucidité. Elle ne se pose pas en termes de dissuasion, ni même de technique répressive, mais en termes de choix politique ou de choix moral».

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU