X

MOTION A CARACTERE URGENT ET EXCEPTIONNEL PRESENTEE PAR LE GROUPE « INSEME » CONSEIL GENERAL 2B

Objet : Soutien aux grévistes de la faim et demande à l’Etat d’un geste fort permettant l’arrêt immédiat de la grève de la faim

Considérant le refus de l’Etat d’ouvrir un véritable dialogue autour des délibérations fondamentales votées par l’Assemblée de Corse, relatives notamment au statut de coofficialité de la langue corse, au statut de résident, au statut fiscal et à la question dite « des arrêtés Miot », à la révision de la Constitution;

InsemeSimeoniGillesBastia

Considérant que cette situation de blocage conduit des jeunes militants nationalistes de l’organisation Ghjuventù Independentista à entamer une grève de la faim à Corti le mercredi 22 avril 2016 ;

Attendu que la même décision a été prise par un jeune prisonnier politique corse, Nicolas Battini, pour protester contre l’intransigeance de l’administration pénitentiaire refusant son transfèrement dans un établissement carcéral lui permettant de poursuivre ses études, ceci alors même que cette demande de transfèrement est notamment soutenue par l’Université de Corse ;

Attendu que ce choix de la grève de la faim est de nature à mettre en danger l’intégrité physique de ces jeunes;

Que cette situation n’est pas acceptable et que nous ne pouvons, en tant qu’élus, accepter d’assister en spectateurs passifs à la dégradation inéluctable du climat politique et social de l’île ;

Attendu que la situation ci-dessus décrite est constitutive de la notion du caractère « urgent et exceptionnel » visé aux articles 10 et 46 du règlement intérieur ;

Attendu qu’il est de notre responsabilité d’adultes, de citoyens, et a fortiori d’élus, de nous mobiliser pour construire une perspective politique permettant d’engager la Corse sur le chemin du développement, de l’émancipation, et de l’apaisement ;

Attendu qu’il s’agit là de la seule réponse de nature à éviter le retour à un cycle de tensions dont personne en Corse ne veut ;

PAR CES MOTIFS

Le Conseil départemental de Haute-Corse :

– apporte son soutien à Nicolas Battini et aux grévistes de la faim de Corti ;
– demande solennellement à l’Etat de faire sans délai un geste public fort de nature à permettre l’arrêt des grèves de la faim en cours ;

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)