X

(Corse Matin) Réunis lundi à l’université, les membres du collectif Xylella fastidiosa l’ont dit et répété sur tous les tons : l’urgence est là et bien là.

 Hier, c’est par le biais d’une lettre ouverte au préfet que ces professionnels, élus et agriculteurs ont souhaité s’exprimer. Avec pour objectif principal d’insister auprès de celui qui est le plus haut représentant de l’État sur l’île.

xyllelaFastidiosa

 

« Nous vous réaffirmons avec solennité et détermination que l’arrivée de la bactérie Xylella en Corse constituerait un véritable séisme environnemental qui détruirait une partie considérable de notre couvert végétal sauvage et des milliers d’hectares de cultures.

LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR CORSE MATIN

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)