Produits RIBELLI
X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Colère, grosse colère des agriculteurs corses manifestée hier matin (lundi) devant les préfectures de Bastia et d’Ajaccio. 

Ceux-ci s’étaient mobilisés afin de dénoncer le désengagement total de l’Etat concernant l’application de la Politique Agricole Commune 2014-2020, comprenant une remise à niveau de l’agriculture corse par rapport au continent à plusieurs titres. L’une des revendications majeures des agriculteurs, aussi bien dans le nord que dans le sud, porte sur la remise à niveau des Droits à Paiement Unique, aujourd’hui 98 euros à l’hectare en Corse, alors que ces aides s’élèvent à 220 euros en moyenne sur le plan national.

jeuneAgriculteurCorseSud (1)

Si dans le sud, on s’est particulièrement focalisé sur d’autres revendications relatives à l’agriculture insulaire, en Haute-Corse, ce sont bien ces aides pour l’installation des jeunes agriculteurs qui a mis le feu aux poudres. En effet, à Bastia, les choses ont pris une tournure délicate, puisque les manifestants se sont opposés aux CRS après que certains aient enjambé les grilles de la préfecture. Aux jets de pierre des uns ont répondu les gaz lacrymogènes des autres, tandis que l’un des manifestants a été interpellé. Des agriculteurs qui ont l’impression d’avoir été bernés par l’Etat, et notamment par le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, qui avait formulé bon nombre de promesses lors de son voyage en Corse il y a de cela quelques semaines. Apparemment, il y a eu du nouveau hier après-midi, puisque le président de la Chambre régionale d’agriculture a reçu une communication du ministère. Une rencontre devrait être programmée mercredi à Paris.

Ecoutez Joseph Colombani

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

Produits Ribellu