X

(CORSE NET INFOS) Lors de l’Assemblée générale d’Inseme per a Corsica, samedi à Corte, le leader nationaliste modéré, Gilles Simeoni, a évoqué la feuille de route de son mouvement pour les prochaines élections territoriales qui auront lieu en décembre. 

Faisant un triple constat de la fermeture totale de l’Etat, de la mutation du corps politique traditionnel et des faiblesses du mouvement national, il explique, à Corse Net Infos, qu’il faut repenser la stratégie et renforcer la mobilisation populaire et militante. Son objectif est de faire des Nationalistes la force motrice de la prochaine Assemblée de Corse (CTC), capable d’agréger les autres forces du mouvement national et les progressistes de droite et de gauche dans un pacte de gouvernement clair. Aucun accord n’a été passé pour l’instant. Tout reste à construire.

INSEMEPERACORSICAlogophoto (4)– Quel est l’objet de cette Assemblée générale ?
– C’est une Assemblée générale importante. Elle répond, d’abord, à une forte demande des militants de tirer les enseignements de la mandature qui vient de s’écouler. Il s’agit, ensuite, de faire un point sur la situation politique générée par le refus de l’Etat de prendre en compte les délibérations votées, tantôt à la majorité, tantôt à l’unanimité, par l’Assemblée de Corse (CTC). Cette situation crée, objectivement, un déni de démocratie et engendre la nécessité d’une réflexion stratégique.

LIRE LA SUITE SUR CORSE NET INFOS

CorseNetInfosSURcorsicainfurmazione

TDR CORSE NET INFOS

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)