X

(FRANCE 3 CORSE) A l’occasion de la journée internationale des prisonniers politiques, Sulidarità a demandé une nouvelle fois l’amnistie pour les 26 militants incarcérés sur le continent. Elle critique les méthodes de la justice anti-terroriste à travers l’exemple des 40 mis en examen dans l’affaire Erignac. 

Les membres de l’Associu Sulidarità ont manifesté une nouvelle fois devant le Palais de Justice d’Ajaccio dimanche 19 avril pour demander l’amnistie des prisonniers nationalistes et dénoncer les pratiques de la justice anti-terroriste.

UNEsulidaritamnistiaavril (5)

Militants, élus, sympathisants ne lâchent pas prise : ils dénonce l’incarcération du dirigeant nationaliste Pierre Paoli. Présenté comme le chef du FLNC, cette figure du mouvement a été mise en examen et écrouée il y a deux mois, soupçonné d’avoir organisé une quarantaine d’attentats.

LA SUITE SUR FRANCE 3 CORSE

fr3corse

TDR FRANCE 3 CORSE

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)