X

(CORSE MATIN) Et comme souvent, cette vague impression que tout tremble et que rien ne bouge en Corse. À moins que ce ne soit l’inverse, cette fois. 

La crainte, celle des autorités publiques surtout, d’être débordées par les événements, par cette onde lointaine, si lointaine, soulevée par un terramotu en Grèce et qui, sur la côte Est de la Corse, menace maintenant de déferler. Terrasses des restaurants vidées de leur clientèle sur les ports et le rivage mais à Bastia seulement, CRS et policiers qui assurent le service, pour au final, une alerte rapidement levée… Tsunami, tsuna… micca… Le ridicule ne tue pas, l’absence de précautions oui. Et c’est toujours dans ces moments que l’on présente l’addition…

Plaquette-Alerte-au-Tsunami-_Page_2_billboard

 Les sismographes s’affolent quand l’île aurait, elle, un si grand besoin de sismologues. Pour observer la tectonique des plaques en politique, les rapprochements, les collisions, les dérives parfois, dérives d’incontinence, d’inconsistance de certains, annonciatrices d’un séisme plus grand encore.

LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR CORSE MATIN

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)