X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Colère, grosse colère des agriculteurs corses manifestée ce matin (lundi) devant les préfectures de Bastia et  d’Ajaccio.

Ceux-ci s’étaient mobilisés afin de dénoncer le désengagement total de l’Etat concernant l’application de la Politique Agricole Commune 2014-2020, comprenant une remise à niveau de l’agriculture corse par rapport au continent à plusieurs titres. À Bastia, les choses ont pris une tournure délicate, puisque les manifestants se sont opposés aux CRS après que certains aient enjambé les grilles de la préfecture.

LE-FOLL-Ministre-agriculture-enCorse (2) Aux jets de pierre des uns ont répondu les gaz lacrymogènes des autres, tandis que l’un des manifestants a été interpellé. À Ajaccio, la mobilisation s’est passée un peu plus dans le calme, même si le son des tracteurs a résonné fortement sur le cours Napoléon, où la circulation a été bloquée durant une belle partie de la matinée. Demandant à être reçus par le préfet de Corse et s’impatientant, les agriculteurs sudistes n’ont pas hésité à secouer quelque peu la grille à l’aide d’un tracteur, avant qu’une délégation d’une quinzaine de personne intègre le Palais Lantivy. Des agriculteurs qui ont l’impression d’avoir été bernés par l’Etat, et notamment par le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, qui avait formulé bon nombres de promesses lors de son voyage en Corse il y a de cela quelques semaines.

Ecoutez Stéphane Paquet, président de la Chambre d’agriculture de Corse-du-Sud

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)