X

Hier soir se tenait au Théâtre de Bastia (Salle des congrès), une conférence sur la situation de Nicolas Battini, prisonnier politique corse, qui s’intitulait : « Studià hè Libertà ».

Une revendication soutenue massivement… Mercredi soir, autour de sa mère, l’Associu Sulidarità, l’Université de Corse et la Ligue des droits de l’homme, avaient réuni plus de 250 personnes lors d’une conférence à Bastia.Dans la salle, essentiellement des militants nationalistes. certains sont aussi étudiants, ont un proche en prison; tous se sentent personnellement concernés.

On devait savoir dans la journée de jeudi si cette mobilisation a convaincu Nicolas Battini d’arrêter sa grève de la faim.

Voir le reportage de FRANCE 3 CORSE

nicolasbattiniPrisonVistu u sustegnu ricevutu eri sera, vista a prumessa di i numarosi associi di ripiglià u so cumbattu è quellu di i prighjuneri pulitichi, Niculaiu ha piantatu u so patifame è s’hè rimessu à manghjà.

Vi ringrazia à tutti, mà l’ora hè più che mai à a lotta!

Libertà per a Patria è i patriotti !


Selon FTVIASTELLA, Ses soutiens Sulidarità, l’Université de Corse et la Ligue des droits de l’homme, réunis au Théâtre de Bastia sur le thème « studià hè libertà »demandent l’intervention de l’observatoire international des prisons.

battinireunionbastia

Sulidarità, l’Université de Corse et la Ligue des Droits de l’Homme avait  rappelé dans un communiqué, que « studià hè libertà » cette devise de l’Università di Corsica, apposée sur le Palazzu Naziunale, s’applique parfaitement à la situation de Nicolas Battini, étudiant en double cursus à l’Università di Corsica. »

(17 avril 2015) Nicolas BATTINI est en grève de la faim. Ce jeune militant de la Ghjuventù Indipendentista est incarcéré en provisoire depuis 2 ans, il est âgé d’à peine 20 ans et il est pris en charge par l’Associu Sulidarità. Ce jeune patriote subissait depuis quelques semaines un traitement arbitraire.

Il a été libéré du Quartier Disciplinaire de la prison de Bois d’Arcy après 40 jours d’isolement, ce qui constitue la peine la plus longue d’isolement jamais enregistrée dans cette prison.

Battini

Le Juge d’instruction a refusé pour la seconde fois de le transférer à Osny, sous prétexte de la présence d’un autre détenu corse dans cette prison.

Pour prolonger sa mobilisation, Nicolas Battini a commencé ce matin (17 avril) une grève de la faim et demande à nouveau son transfert afin de poursuivre ses études dans des conditions dignes.

Nicolas Battini hè statu cappiatu di u Quartieru disciplinariu di a prigione di Bois d’Arcy dop’à 40 ghjorni, ciò chì ghjè a pena a più longa data ind’a storia di sta prigione.U ghjudice d’istruzzione hà ricusatu pè a siconda volta u so trasferimentu ver’di a prigione d’Osny colp’à, sicond’à ellu, à a prisenza di un altru prigiuneru corsu inde sta prigione…Pè cuntinuà a so mubilizazione, Nicolas Battini hà cumminciatu oghje una greva di a fame è dumanda torna u so trasferimentu da pudè cuntinuà e so studie di manera degna. 

Ghjuventù Indipendentista

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)