X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Ce qui devait arriver arriva : la Xylella Fastidiosa, surnommée également la bactérie « tueuse d’oliviers », est en France. 

Elle a été identifiée pour la première fois dans l’Hexagone dans un plant de caféier intercepté au marché de Rungis, le premier marché de gros européen, près de Paris, a annoncé ce mercredi le ministère de l’Agriculture. Ces plants ont été introduits via les Pays-Bas dans l’Union européenne, et proviendraient d’Amérique Centrale, précise également ce dernier. La Xylella Fastidiosa, qui ravage nombre d’espèces végétales dans la région des Pouilles, dans le sud de l’Italie depuis deux ans, commence à inquiéter la France, qui a décidé il y a quelques jours de prendre des mesures nationales.

SaveriuLucianiFemuCorsicaCTC

En Corse, cela fait bientôt plus d’un an que cette menace est prise au sérieux, de par la proximité avec le sud de l’Italie, et le collectif Xylella Fastidiosa, avec ce récent évènement, tire aujourd’hui un peu plus la sonnette d’alarme, avant que ce fléau n’arrive dans l’île. Il exhorte une fois de plus la France et l’Europe de prendre des mesures strictes de confinement et d’interdiction d’importation des plants provenant de zones ou de pays où la bactérie fait rage. Un message qui sera de nouveau relayé par la présence le week-end prochain à Bastia du député européen, José Bové, qui s’est emparé du dossier.

Ecoutez Saveriu Luciani, conseiller territorial Femu a Corsica et membre du collectif Xylella Fastidiosa

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)