Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Une tempête dans un verre d’eau. La tentation était trop forte d’utiliser cette expression après le bref mais intense vent de panique provoqué par une courte alerte au tsunami déclenchée par la préfecture de Haute-Corse.

En effet, en début de soirée, un séisme d’une magnitude de 6,1 sur l’échelle de Richter a eu lieu au large de la Crète. Ce après quoi une alerte aux vagues de submersion est semble-t-il remontée jusqu’à la préfecture de Haute-Corse qui aux environs de 21h30 a déclenché un dispositif d’urgence visant à faire évacuer les nombreux établissements se trouvant en bord de mer, notamment à Bastia.

tsunami

Ainsi, les restaurants du vieux port et du port de Toga se sont vidés de leurs clients sur demande des forces de l’ordre, dans l’inquiétude pour les uns ou dans l’hilarité pour les autres, quelques établissements bravant même le danger annoncé en restant ouverts. Finalement, peu avant 22h, la préfecture de Haute-Corse a levé l’alerte, des évaluations visiblement plus sérieuses étant arrivées, confirmant que la côte orientale de la Corse ne risquait pas d’être engloutie par un terrible raz-de-marée ni même d’être atteinte par des vagues d’une hauteur atypique quand bien même serait-elle basse. Au final, les seuls à avoir bu la tasse auront été les restaurateurs, qui ont vu leurs clients partir et leur soirée gâchée par une alerte qui au final ne sera restée qu’une alerte.

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR