Produit CORSU E RIBELLU

X

(ETXERAT) Réaction d’Etxerat, association des familles et amis de prisonniers et exilés politiques basques, à la décision de la juge de l’Audiencia Nacional de Madrid Maria de los Reyes Jimeno Gutierrez de refuser le rapprochement aux prisonniers basques en ayant fait la demande :

 – Nier le fait que la dispersion viole systématiquement les droits essentiels des prisonniers et de leurs proches poursuit l’objectif de dissimuler, une fois de plus, les véritables conséquences de la politique pénitentiaire actuelle.

BasqueEuskalHerrirra

Chaque week-end, plus de 900 personnes sont obligées de parcourir des centaines voire des milliers de kilomètres, avec le coût énorme que cela représente, pour pouvoir exercer leur droit de visiter leurs proches. La dispersion viole nos droits fondamentaux – le droit à la famille, le droit à l’intimité, le droit à l’intégrité physique – en nous obligeant à payer le prix fort physiquement, psychologiquement et économiquement si nous ne renonçons pas à nos liens affectifs

Lire la suite directement sur le site ETXERAT