X

(CORSE MATIN) Lundi, le président de l’Assemblée de Corse était l’unique communiste présent à la séance de travail parisienne qui a posé les premiers jalons du projet de collectivité unique. Un processus auquel il est farouchement opposé

Le combat est perdu, vive la lutte. Les communistes, opposés au projet de collectivité unique, ont acté leur défaite par un boycott en refusant de participer à la première réunion organisée au ministère de la décentralisation et de la fonction publique.

assemblee corse ctc logo

 

Rien n’est, selon eux, bon à garder dans la réforme : ni le changement d’institution (pas une « priorité » en soi), ni sa mise en service par le biais d’un amendement et donc sans référendum ( un« déni de démocratie »).

LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR CORSE MATIN

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)