X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – François Tatti est toujours président de la Communauté d’Agglomération de Bastia mais en a perdu le contrôle, voici ce qu’il ressort du conseil communautaire de ce mercredi où un budget a été voté avec 33 voix pour et 7 non-participations, celle de l’opposition, mais aussi de François Tatti et de ses fidèles Françoise Vesperini et Julien Morganti.

Ce budget amendé à sept reprises par les cinq communes de la CAB comporte des différences importantes avec celui de base présenté par François Tatti. Les dépenses de fonctionnement ont notamment connu une baisse certaine, avec en point le plus symbolique la coupe de 360 000 € de dépenses liées à la présidence, coupe qui va se matérialiser par le licenciement prochain d’une grande partie du cabinet de François Tatti, et notamment de son directeur général des services.

CABastiaagglo

Aussi, moins d’investissements seront effectués, la priorité étant donné à la remise aux normes de sécurité d’équipements sportifs. Ces économies ont permis d’augmenter la taxe sur les ordures ménagères non pas à 14,91 points comme prévu, mais à 10,91 points. Au delà de ces détails budgétaires, ressort aujourd’hui l’isolement évident de François Tatti au sein de la CAB et de la majorité bastiaise, une sorte de roi sans couronne qui malgré l’appel de nombreux élus, explicite ou non, compte bien assurer son mandat de président de la CAB jusqu’en 2020.

On écoute François Tatti, très remonté notamment concernant l’épisode touchant son cabinet.

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)