X

« Vanina Lebomin a été élue avec deux de ses collègues, Anne Avenoso, José Gandolfi -au titre de Inseme-, au récent Conseil Départemental et elle a prononcé une allocution -grande première- lors du choix du Président de l’institution, Monsieur François Orlandi. » Edmond Simeoni

Voici le texte de Vanina Lebomin d’Inseme per Bastia:

Monsieur le Président, mes chers collègues, mesdames et messieurs,

Au nom du groupe INSEME, je souhaite vous faire part de notre émotion de nous retrouver dans cette enceinte, dont la composition est historique à un double titre :

C’est la première fois que les femmes sont à parité, pour l’instant numérique, avec les hommes dans cette assemblée : nous espérons que cet équilibre offrira enfin un souffle nouveau au monde politique, et que vous saurez donner à vos collègues féminines toutes les responsabilités qu’elles méritent.

C’est la première fois que des nationalistes vont siéger au sein du Conseil Général de Haute-Corse : José, Anne et moi-même sommes fiers d’avoir le privilège de représenter ici un courant d’idées qui s’est battu depuis un demi-siècle, pour que le peuple corse retrouve dignité, liberté, et émancipation. Au moment où cette Assemblée est installée, nous avons bien sûr une pensée pour les milliers d’hommes et de femmes qui se sont battus, générations après générations, pour que notre idéal progresse et se concrétise. Nous tenons aussi à saluer et remercier toutes les militants et tous les militants. Et également nos collègues et amis avec qui nous avons été élus en binôme, et nos remplaçants, qui ont eu dans la campagne un rôle déterminant.
Elus nationalistes, nous revendiquons clairement nos convictions et notre engagement.

bominVaninaInsemeBastia

Mais nous avons aussi à l’esprit que ce qui a été validé par l’électorat qui nous a honoré sa confiance, c’est aussi une stratégie d’ouverture et de rassemblement permettant d’associer, autour des principes d’éthique et de démocratie, des nationalistes, des gens de gauche, des gens appartenant à la famille libérale, au service d’un projet et de l’intérêt général.

Nous remercions bien sûr les électrices et les électeurs qui nous ont accordé leur confiance et nous efforcerons de nous montrer dignes, en toutes occasions, de celle-ci.

Nous nous inscrivons bien sûr dans la continuité et dans l’élargissement de l’espoir et de la dynamique créé dans toute la Corse par la victoire acquise lors des élections municipales de Bastia.

Nous nous inscrivons aussi dans une vision stratégique d’ensemble qui nous conduira à relayer au niveau de l’institution départementale les délibérations fondamentales votées à l’Assemblée de Corse lors de la présente mandature : coofficialité, statut de résident, arrêtés Miot et transfert de la compétence fiscale, révision constitutionnelle.

AmnistiaVoteCantonale2015corse (3)Nous demanderons aussi à l’Etat d’ouvrir un véritable dialogue avec la Corse, pour mettre enfin en œuvre une véritable solution politique, incluant l’amnistie des prisonniers politiques.

Nous nous inscrivons donc pleinement dans la stratégie mise en œuvre par la famille politique à laquelle nous appartenons : à la fois fidélité absolue au fil historique du nationalisme corse, ouverture et synergie avec toutes les forces vives de la société et volonté de travailler, dans le cadre de contrats politiques clairs, avec d’autres forces politiques que la nôtre, au service de l’intérêt général.

Les derniers événements, loin de nous faire douter, nous renforcent dans notre détermination et dans notre exigence de clarté et de transparence qui, pour nous, doit être la base de tout accord politique.

Ce qui est au cœur de notre démarche commune, faut-il le rappeler, c’est la démocratie et la transparence. Il s’agit là de nos fondamentaux. Jamais nous ne transigerons avec ces valeurs.
Et nous l’avons une fois de plus prouvé à l’occasion de ces élections départementales, notamment dans un certain canton, ou nous avons été confrontés, une fois de plus, à certaines pratiques dignes du moyen âge qui n’ont fort heureusement cette fois-ci, pas porté leurs fruits..
Notre démarche d’union s’est aussi élargie vers d’autres communes.
J’ai pour ma part, fait équipe avec un homme, Michel Rossi, dont je voudrais ici saluer les qualités de droiture, d’honnêteté et de loyauté, d’ailleurs reconnues par tous.
Nos sensibilités différentes, que nous respectons profondément l’un et l’autre, ne nous ont pas empêché de nous retrouver sur l’essentiel, les valeurs que nous partageons mais aussi une certaine idée de la politique dont le seul but est finalement, le bien commun.

La démocratie et la transparence, M. Le Président, croyez-moi, nous y serons particulièrement attentifs s’agissant notamment et particulièrement des marchés publics, de l’accès à l’emploi public, et des différentes politiques mises en œuvre par notre collectivité et en premier lieu le social, compétence-phare du département.

Nous veillerons également a ce que les personnels du Conseil Général – dont nous tenons à saluer ici le dévouement et l’abnégation – soient respectés dans le cadre de leurs missions, ce qui n’a pas toujours été le cas. Et que leurs organisations syndicales soient considérés comme de véritables partenaires dans le cadre d’un dialogue social renouvelé et digne de ce nom.
Les agents de notre collectivité doivent être non seulement écoutés, voire rassurés concernant notamment leur statut, mais ils doivent également être associés à la réforme administrative annoncée.
Leur connaissance de l’institution et leur compétence en matière d’expertise sont en effet irremplaçables.
Nous devons en effet mener à bien un chantier essentiel pour la Corse et les générations futures : celui de la Collectivité territoriale unique.
Nous veillerons donc à préparer dans les meilleures conditions, avec tous nos collègues, l’évolution vers cette Collectivité unique, en veillant à l’équilibre territorial entre le Sud et le Nord, à la juste représentation des territoires ruraux, au maintien de la proximité entre les citoyens et leurs institutions et services publics, à l’implantation enfin, de la Chambre des territoires à Bastia, pour garantir à notre pôle urbain sa juste place dans la nouvelle organisation administrative de la Corse.
Militants et hommes et femmes de terrain, nous veillerons également à ce que les populations des trois cantons que nous représentons ici, soient traités avec équité, et que les politiques publiques du Conseil Départemental soient menées en synergie avec celles de la Ville et de la CTC.

Vous l’avez compris M. Le président, fidèles à nos valeurs et à notre souci de l’intérêt général, bien que siégeant dans l’opposition, nous serons en permanence dans un état d’esprit constructif et ouvert.
Mais nous ne transigerons sur aucun des principes qui fondent notre engagement politique. En clair, nous vous jugerons sur vos actes.
Nous allons pour notre part, élus nationalistes d’INSEME, nous engager dans cette nouvelle fonction de conseillers départementaux, en mettant toute notre énergie au service des habitants de nos cantons et de l’intérêt général.
Au service, aussi,d’une conception renouvelée de la politique, qui, nous en sommes surs, est celle qui prépare dans les meilleures conditions l’avenir de ce pays.
Oghje, una strada nova s’he aperta.
Si ferà cù tutti l’ omi è e donne sinceri e di core chi volenu scambia l’avvene di stu paese.
Emu fattu a prova in Bastia chi ghje pussibule, è vulemu sperà chì u nostru populu, è sopr’à tuttu i nostri zitelli, possinu campà in pace nant’à a so terra, travaglià cu dignità, è rializà millaie di prugetti.
Ghjé quessu u nostru sognu, è avemu da fa tuttu perch’ellu diventi realità.
A ringraziavi

Bastia, u 2 d’aprile 2015

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)