X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Pas de match le 5 mai. Tel est le message qui a du susciter quelques haut-le-cœur dans le champ de vision du président de la LFP, Frédéric Thiriez, lorsque les joueurs bastiais, arborant un t-shirt avec ce message, sont passés prendre sous ses yeux leur médaille sans saluer le président de la LFP après le match.

Même si cela avait été planifié, sans le savoir, le geste des joueurs est venu venger le refus catégorique de l’organisateur de cette finale, toujours la LFP, de laisser rentrer, en dehors de certaines banderoles de villages et de drapeaux anodins comme celui de l’ancien groupe Testa Mora, la banderole “Pas de match le 5 mai” que voulait faire rentrer le collectif des victimes de la catastrophe de Furiani, présent au stade de France.

FurianiSoutienCollectifbastia

Quelques heures avant le match, le collectif avait tenu un point presse afin de rappeler son combat, dont le message a aussi été relayé par la lettre de plus de 140 élus corses remise en main propres au ministre de la jeunesse et des sports, Patrick Kanner, ainsi qu’à Frédéric Thiriez, par le maire de Bastia, Gilles Simeoni.

On écoute Josepha Guidicelli, présidente du collectif.

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)