Produit CORSU E RIBELLU

X

Depuis la demande mi-mars de l’Associu Sulidarità à toutes les Mairies de Corse de se positionner sur l’Amnistie des prisonniers politiques et des recherchés, des mairies se sont réunies et ont répondu favorablement à cette demande. (lien 1)

amnistiaCorseCorsicaAiacciu (4)

Le 8 avril dernier c’est Cutuli è Curtichjatu dont Jean Biancucci est le Maire qui s’est donc positionné en faveur de l’Amnistie.

Voici la délibération :

DELIBERATION ADOPTEE PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DE CUTULI è CURTICHJATU LORS DE LA SEANCE DU 8 AVRIL 2015

EN FAVEUR DE L’AMNISTIE DES PRISONNIERS POLITIQUES CORSES

– Considérant la situation de la Corse tant du point de vue politique, économique ou social.

– Considérant la volonté générale des élus et de la population de trouver une sortie de crise.

– Considérant les travaux de l’Assemblée de Corse, les votes et Délibérations qui ont suivi, en matière d’institution, de langue, de fiscalité, de foncier.

– Considérant la communication par le FLNC le 25 juin 2014 d’un arrêt de ses actions, de l’amorce d’un processus de démilitarisation et une sortie progressive de la clandestinité.

– Considérant la nécessité d’approfondir et de mettre en œuvre au plus tôt des mesures d’apaisement.

-Considérant que les collectivités de base à savoir les communes peuvent contribuer par leurs actes à l’amélioration des conditions générales liées à l’exercice de la démocratie.

Le maire propose la Délibération suivante:

Le conseil municipal de la commune de Cutuli è Curtichjatu demande au Gouvernement, au Président de la République, aux députés et sénateurs de proposer et d’adopter une loi générale d’Amnistie pour des faits liés à la situation politique de la Corse. Celle-ci doit prendre en compte aussi bien les prisonniers politiques que les personnes recherchées dans le cadre de ces actes.

biancucci meetingAmnistieReforme6mars2015 (34)Ainsi fait et délibéré les jours, mois et an que dessus.

Le maire
Jean Biancucci