X

(CORSE MATINJusqu’alors la question n’avait jamais réellement posée publiquement mais depuis l’affaire Nicolas Battini, nombreux s’interrogent sur la liberté ….d’étudier en prison. Plus exactement sur le droit pour un détenu de préparer « décemment » sa réinsertion professionnelle.

 Après l’université de Corse et l’associu Sulidarità, c’est au tour de la ligue des droits de l’homme de « s’insurger contre les conditions dans lesquelles Nicolas Battini est détenu provisoirement à la prison de Bois d’Arcy. »

Ce n’est pas le fond de l’affaire qui est jugé par ces observateurs mais bien le traitement réservé à un jeune militant nationaliste. Un étudiant de 21 ans qui se bat pour poursuivre ses études.

Battini

La prison doit-elle le priver de l’opportunité de se construire un avenir, se reconstruire, une fois les écrous levés ?

Pour Me Jean Sébastien de Casalta, vice-président de la ligue des droits de l’homme,  » la prison ne doit pas être un lieu de régression où les usagers se verraient privés de l’acquisition du savoir. »

LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR CORSE MATIN

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)