X

(CORSE MATIN) L’enfant de Folelli est au coeur d’une crise politique majeure dans le landerneau bastiais. Retour sur une année riche en rebondissements, entre noces joyeuses et divorce consommé avec Gilles Simeoni

Isolé face à une fronde tenace des cinq maires de la Cab, François Tatti, le désormais fragile président de la communauté d’agglomération de Bastia, fait preuve d’une obstination, voire d’un entêtement qui peut forcer l’admiration, pour qui n’y prête pas plus d’attention…

FrancoisTaTTiPRGcorsecorsica (1)

La crise d’aujourd’hui nécessite un décryptage des crises d’hier pour mieux comprendre comment l’enfant de Folleli est devenu aujourd’hui l’acteur principal d’un malaise politique majeur dans le landerneau bastiais.

D’abord contraint d’abdiquer son statut de successeur légitime d’Émile Zuccarelli, au profit du dauphin de la lignée Jean, il s’est très tôt lancé dans la campagne des municipales de mars 2014 à Bastia.

LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR CORSE MATIN

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)