X

(Michaël Andreani – Alta Frequernza) – Vous le savez, des mesures nationales ont été prises en fin de semaine dernière par le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, contre la menace de la bactérie Xylella Fastidiosa, mentionnées dans un arrêté.

colombaniFDSERAjosephCorsicaLiberacorseinfoÀ ce sujet, une table ronde était organisée ce mardi en préfecture de Corse réunissant services de l’Etat, organismes compétents et représentants du monde agricole. Rien n’a été décidé pour l’heure concernant une mesure supplémentaire pour la Corse, de nature plus sévère que l’arrêté ministériel, qui reposerait sur l’interdiction de l’importation de tous les végétaux venant d’Italie.

Au-delà de ce point précis de la Xylella Fastidiosa, c’est tout le problème de la protection sanitaire de la Corse qui doit être tout autant médiatisé selon le président de la Chambre régionale d’Agriculture. Comme un malheur n’arrive jamais seul, d’autres maladies débarquent en Corse ou sont déjà présentes, touchant l’animal comme le végétal, et ne sont pas prises suffisamment à leur juste niveau, tout comme d’autres fléaux à l’image du réchauffement climatique, qui mérite une réflexion encore plus poussée à l’échelle insulaire, d’après Joseph Colombani, nécessitant la mise en place de différents moyens de lutte.

Ecoutez Joseph Colombani

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)