X

(CORSE MATIN) C’est un volet supplétif à l’enquête sur un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) à Furiani dont la responsable avait été mise en examen en octobre dernier pour « activité dissimulée » et « blanchiment ».

policerepressioninterpellationcorsecorsica (2)La maison de ce particulier avait l’agrément pour héberger trois personnes alors que dans les faits, elle en accueillait huit.

Les policiers de la sûreté départementale de Bastia avaient poursuivi leur investigations qui les ont conduits à s’intéresser à une infirmière et une aide-soignante qui réalisaient des actes dans cet établissement. Les enquêteurs se demandent s’il n’y a pas eu escroquerie au préjudice de la CPAM de la Haute-Corse qui pourrait avoir remboursé des actes non réalisés.

LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)