X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture a pris en fin de semaine dernière des mesures nationales concernant la Xylella Fastidiosa et le risque de contamination en Corse.

saverluLucianicorsecorsicafemuLes services de l‘Etat rappellent que « actuellement, aucun foyer n’a été détecté en France ». Toutefois, « conscient du risque important d’introduction de ce danger sanitaire aux conséquences économiques très lourdes pour les filières végétales françaises et étant donné la proximité de certaines régions comme la Corse des foyers italiens, Stéphane Le Foll a dès le 16 janvier 2015 sollicité des mesures européennes » avant de poursuivre que dans cette attente, le ministre a effectivement décidé de prendre des mesures nationales. C’est ainsi qu’un « un arrêté a été signé vendredi, avant d’être publié samedi afin d’interdire l’importation en France de végétaux sensibles à la Xylella Fastidiosa et provenant de zones touchées par la bactérie ». Cette interdiction concerne les échanges intra-européens depuis la région des Pouilles et les importations issues de pays tiers (notamment Etats-Unis, Brésil, Japon). Elle est assortie du renforcement du plan de contrôle et de surveillance sur l’ensemble du territoire national. Une réaction des services de l’Etat qui satisfait naturellement le collectif Xylella Fastidiosa, qui rencontrera par ailleurs le député européen José Bové, sensibilisé à cette problématique, lors d’une visite à Bastia le 25 avril prochain.

Ecoutez Saveriu Luciani, membre du collectif et conseiller territorial Femu a Corsica

AltaFrequenza

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)