X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Les Jeunes Agriculteurs de Corse-du-Sud ont décidé d’occuper ce mardi matin les locaux de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer à Ajaccio.

AltaFrequenza

 Ceux-ci entendaient dénoncer « l’inertie des services de l’Etat » concernant trois points essentiels et exposer leurs revendications en la matière au DDTM ainsi qu’au préfet de Corse. Premièrement, la reconnaissance d’ici 30 jours de la calamité sécheresse, afin que tous les exploitants agricoles touchés puissent percevoir une indemnisation par rapport aux déficits fourragers très importants. Deuxièmement, le règlement de la calamité inondation sur devis, et sans aucun contrôle effectué par les services de l’Etat, pour les personnes ayant déposé un dossier. Enfin, le rééquilibrage immédiat des Droits à Paiement Unique jeunes agriculteurs, puisqu’entre avril 2013 et mai 2014, les jeunes agriculteurs installés ont perçu des DPU à 94 euros l’hectare, alors que le montant pour leurs prédécesseurs se situait entre 220 et 240 euros. Autre revendication mise une nouvelle fois sur la table, la reconnaissance et l’éligibilité des surfaces de maquis, les fameux parcours.

La vidéo sur Alta Frequenza

Ecoutez Marie-Noëlle Culioli, présidente des Jeunes Agriculteurs de Corse-du-Sud

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)