X

(CORSE MATIN) Si elle est aperçue dans la nature, il ne faut pas la ramasser, seulement la laisser poursuivre son chemin.

logo corsematin2011

 Leur objectif : « Incarner un souffle nouveau à gauche ». Sous l’étiquette Manca Alternativa (Gauche alternative), les binômes Jacques Casamarta – Patricia Curcio et Christelle Boutry – David Frau ont rassemblé, au total, près de 1200 électeurs à l’occasion du premier tour des élections départementales. Soit 16% des suffrages sur Ajaccio II et 17% sur Ajaccio III. Dans l’état de déroute dans laquelle se trouve la gauche ajaccienne, après plusieurs revers électoraux d’affilée, ces tenants de la lutte contre l’ultralibéralisme estiment nécessaire de « remettre l’idéologie au centre du jeu politique ». « Manca Alternativa fait le lien entre le social et l’écologie, explique Jacques Casamarta. En Corse, notre mouvement est l’une des trois composantes du Front de Gauche, aux côtés du Parti communiste et du Parti de Gauche. Combien faudra-t-il d’échecs électoraux et de désaffection populaire pour que l’on commence à travailler sérieusement et faire du neuf à gauche ? » Dans la perspective des élections territoriales de fin d’année, les membres de Manca Alternativa appellent d’ores et déjà à la constitution d’une liste du Front de Gauche « dès le premier tour, ouverte sur la société civile et le monde associatif ».

Plus d’informations dans notre édition du 4 avril 2015.

(LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN)

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)