Produits RIBELLI
X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Une discussion à bâtons rompus pendant une heure avec la presse locale, voici de quelle manière Gilles Simeoni est sorti du silence après son communiqué de lundi où, en compagnie de Jean-Louis Milani et Emmanuelle de Gentili, il avait choisi de couper les ponts avec François Tatti.

AltaFrequenza

Depuis, les choses se sont envenimées d’autant plus, avec la demande formulée par quatre des cinq maires de la CAB à François Tatti de démissionner de la présidence de l’institution, ce dernier disant être prêt à le faire si Gilles Simeoni venait à rendre son mandat de maire de Bastia afin d’organiser de nouvelles élections, à l’instar de l’opposition. Ainsi, le maire de Bastia estime qu’une sorte de défiance organisée a été mise en place depuis plusieurs mois par François Tatti, notamment au niveau du dossier des finances de la mairie et de la CAB, le dossier des finances de la CAB étant le plus chaud, le budget de l’institution devant être voté mi-avril, ce qui semble mal parti. De plus, Gilles Simeoni a révélé qu’à l’aube des départementales, François Tatti a refusé de signer l’accord de principe actant de positions communes au niveau départemental.

On écoute Gilles Simeoni

Produits Ribellu