X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Puisque nous sommes apparemment entrés dans une phase de chjam’è rispondi effrénée, et que cela va certainement durer plusieurs jours, nous vous livrons à présent la réaction de François Tatti après le courrier que lui ont adressé Gilles Simeoni et « ses nouveaux alliés politiques ».

AltaFrequenza

 « C’est donc vous qui prenez la responsabilité de rompre le contrat de mandature qui nous unit au prétexte fallacieux que l’on sait. J’en prend acte », dit François Tatti, qui tient à rétablir la vérité. Et de citer les différentes alarmes qu’il a tirées à propos de la gestion de la CAB, d’un audit financier, de réunions multiples et de plusieurs solutions, semble-t-il, mises sur la table. C’est la non-réponse de Gilles Simeoni à toutes ces questions qui a, selon François Tatti, provoqué la crise. Puisque des solutions ont apparemment été trouvées à propos du déficit de plusieurs millions d’euros de la CAB, François Tatti espère qu’elles sont très rapidement présentées aux Bastiais. Il espère bien que l’on parlera de tout cela dès mardi prochain, lors de la réunion du bureau de la CAB. « Je suis prêt à démissionner, mais à la condition que vous en fassiez de même », conclut François Tatti dans le courrier adressé au maire de Bastia.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)