X

Le 21 Juin 2010 [07h45] : (Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de masse Lutte Institutionnelle) Le 28 mai 2009 l’Associu Sulidarità a fait déposer une motion à l’assemblée de corse par l’intermédiaire des élus de Corsica Libera concernant la prise en compte des billets d’avions pour les familles de prisonniers politiques. Par la suite L’Associu Sulidarità a envoyé une lettre à différents destinataires afin de relancer la demande de prise en compte des billets d’avion.


tutti sulidarita prisonniermercredi 17 juin 2009
Destinataires :
Mr Sindali, président de l’Office des Transports,
Mr le président de la CTC
Mr le président de l’exécutif de la CTC
Groupes Assemblée de Corse
Copie adressée aux médias locaux pour information
OBJET : prise en charge des billets d’avion pour les personnes incarcérées sur le continent français.

Mesdames, Messieurs,
Depuis des années, l’Associu Sulidarità milite pour le rapprochement des prisonniers politiques Corses sur leur île conformément aux lois et règlements concernant le droit des prisonniers à être incarcérés près de leur lieu de résidence.
Malgré de nombreux engagements des différents gouvernements, plusieurs dizaines de personnes restent incarcérées hors de l’île.
La CTC s’est déclarée (par vote) favorable au rapprochement.
Il y a quelques semaines, une motion a été déposée par le groupe Corsica Libera demandant la prise en charge des frais de transport des familles par la CTC.
Le Président Rocca Serra a renvoyé la demande à l’office des transports pour étude de faisabilité.
Devant la situation de détresse des familles, nous vous écrivons, afin de vous sensibiliser une fois de plus à ce problème important.
Pour information : les non condamnés ont droit à 3 parloirs par semaine (avec possibilité de plusieurs visiteurs pour un même parloir). Les condamnés ont au moins un parloir hebdomadaire voir plus en fonction du règlement de l’établissement. Ce droit n’est pas possible pour les familles résidant en Corse du fait du coût des transports. Aussi la motion présentée demandait à l’assemblée de prendre en charge le prix des billets d’avion.

En espérant que vous interviendrez afin d’obtenir un vote rapide et positif de la motion déposée, Veuillez agréer Madame, Monsieur, nos salutations les meilleures.

La Présidente
Maria Anghjulella CAVIGLIOLI

Voici la motion déposée le 28 mai 2009 pour l’Associu Sulidarità à l’Assemblée :

– DEPOSEE PAR : MME Véronique SCIARETTI AU NOM DU GROUPE « UNIONE NAZIUNALE CORSICA NAZIONE INDIPENDENTE »

– OBJET : DEMANDE DE PRISE EN CHARGE DU COUT DU TRANSPORT AERIEN ENTRE LA CORSE ET LES CENTRES DE DETENTION POUR LES FAMILLES DE PRISONNIERS POLITIQUES CORSES.

Les élus du groupe « Unione Naziunale Corsica Nazione Indipendente » restent attachés au principe du rapprochement des prisonniers politiques en Corse et à leur libération. En ce qui concerne le rapprochement, les situations de détresse dans lesquelles se trouvent les familles nous amènent à déposer la motion suivante :

CONSIDERANT les dispositions du code de procédure pénale en matière du maintien des liens familiaux des détenus,

CONSIDERANT le vote de l’Assemblée de Corse en faveur du rapprochementen Corse des prisonniers détenus sur le continent français,

CONSIDERANT que ce vote est resté sans effets, malgré de multiples promesses et engagements des différents gouvernements,

CONSIDERANT le droit des détenus non condamnés à 3 parloirs par semaine (avec possibilité de plusieurs visiteurs par parloir),

CONSIDERANT le principe d’égalité consacré en matière de transport par l’enveloppe de continuité territoriale,

CONSIDERANT les compétences de l’Assemblée de Corse en la matière,

L’ASSEMBLEE DE CORSE

DECIDE de prendre en charge le coût du transport aérien entre l’île et les centres de détentions pour les familles des détenus, jusqu’à 12 billets mensuels (3 parloirs x 4 semaines = 12 billets mensuels par famille) sur présentation de justificatifs.

Par la suite, au mois de novembre de l’année 2009, L’Associu Sulidarità et la Commission Anti Répressive de Corsica Libera ont effectué des barrages filtrants dans toute la corse afin de solliciter le Peuple Corse pour financer cette opération d’aide aux familles des prisonniers politiques. Cette opération s’est soldée par une réussite totale tant sur le plan financier que sur le plan humain, d’un cotés l’Associu Sulidarità a récolté plus de 10 000€ et de l’autre elle a reçu un accueuil favorable de la part des personnes prises dans les embouteillages.

Quelques liens sur le dossier parmi la centaine trouvée sur Unità Naziunale…

http://portail.unita-naziunale.org/13237-video-motion-pour-le-rapprochement…

Assemblée de Corse – Motion sur les prisonniers : la CAR satisfaite mais vigilante
Assemblée de Corse – Corsica Libera dépose une motion pour le rapprochement des prisonniers
Lettre ouverte de l’Associu Sulidarità il y a un an déjà suite à la motion pour les prisonniers politiques
L’Associu Sulidarità et des familles de prisonniers politiques ont rencontré la Sénatrice Alima Boumedienne-Thiery
Première réponse à la lettre des prisonniers de Fresnes : Le député Sauveur Gandolfi-Scheit intervient sur RCFM
Exclusif : Lettre ouverte des prisonniers politiques de Fresnes – rapprochement familial
Rapprochement des prisonniers Corses : 85 DEPUTES COSIGNATAIRES DE LA PROPOSITION DE LOI GANDOLFI (Février 2010)
Sauveur Gandolfi-Scheit – « PROPOSITION DE LOI GANDOLFI » SUR LE RAPPROCHEMENT FAMILIAL DES DETENUS CONDAMNES

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)