Breaking News

« Ils ne veulent pas que le #Corse, le Basque ou le Breton soit reconnu par la constitution »

Le 19 juin  2008 : (22:06 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Le Sénat rejette l’amendement sur les langues régionales. Le Sénat a rejeté hier, l’amendement inscrivant la reconnaissance des langues régionales dans la constitution.

Un débat qui transcende les clivages partisans, par 216 voix contre 103 et contre l’avis du gouvernement, les sénateurs ont adopté, lors de l’examen de la réforme des institutions, un amendement supprimant la référence aux langues régionales. Un dispositif que les députés avaient ajouté au texte initial le 22 mai dernier.

Dire qu’il y en avait pour y croire… Reconnaissance du Peuple Corse voté, amendé, annulé il y a quelques années...

‘BANLIEURISATION DE NOS VILLES’

etat colonQuémandons encore une fois ce qui nous est du, et autant dans 40 ans, ils accepteront les langues régionales à titre posthume. Afin d’expliquer aux vrais français, comment dans les années précédentes des peuples ont été détruit par le jacobinisme forcené d’un Etat colonial. Cette langue qui véhicule une histoire, une culture, des coutumes et donc un peuple, est appelé à disparaître avec les derniers des mohicans corses. Colonisation de peuplement accélérée, dépossession de la terre, exode des jeunes corses, langue qui disparaît, banlieurisation de nos villes… Il y a de quoi être optimiste et attentiste.

Sous l’éternel prétexte de division de l’unité française ou de la mauvaise maîtrise du français dans les banlieues, le Sénat a repoussé cet amendement pourtant si timide qui donnait un minimum de reconnaissance aux langues régionales.

L’amendement sera de nouveau débattu à l’Assemblée française… Merci de patienter sans faire de vague. Puisqu’on vous dit que vous êtes français.

Azezzu Annarbatu

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: