Produit CORSU E RIBELLU

X

Moins 6,70 %. Voilà le bilan sur les quatre mois de la saison estivale du nombre de passagers entre Toulon et la Corse sur Corsica ferries. En 2010, 776 759 personnes avaient pris le bateau dans la capitale varoise. Direction l’Île de Beauté. En 2011, ils ne sont « que » 724 539 à avoir fait le trajet. Une baisse significative. La plus importante sur les trois ports desservis par la compagnie (Nice, Gênes et Toulon). Des résultats à faire pâlir n’importe quelle entreprise en ces temps de crise. Pas Corsica ferries. La compagnie jaune et bleue préfère relativiser la baisse. « Il s’agit d’une diminution conjoncturelle. En 2010, nous arrivions à des niveaux considérables. Malgré ces résultats, nous ne devons pas oublier que Corsica ferries reste le leader du transport de passagers vers la Corse en maintenant sa part de marché à presque 63 % », explique Pierre Mattéi, directeur général de Corsica ferries.

Les prix ont augmenté

N’empêche, la diminution du trafic est présente. Latente. À cela, plusieurs raisons, selon Pierre Mattéi. « Nous avons dû répercuter sur nos tarifs l’augmentation importante du coût du carburant et le plafonnement de l’aide sociale par passager, ainsi que la mise en place des taxes de sûreté dans les ports corses. »Résultat ? Un billet qui augmente. Des réservations qui baissent.

Source et suite de l’article

 

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :