Produit CORSU E RIBELLU

X

Voici l’intervention de Pierre Jo Filipputti, membre de l’exécutif de Corsica Libera, et candidat à la départementale dans le canton Taravu-Ornanu lors de la réunion du Collectif Prubià Portu Vivu:

filipputti SerataPulentaAiacciuFernand (17)« Nous avons tous fait le constat que le port de Prupià est globalement délaissé, voire abandonné des pouvoirs publics.

L’exemple de la disparition annoncée de la ligne reliant Prupià à Porto Torres en est un exemple frappant.

Cette ligne représente un atout majeur dans les liens économiques, sociaux et culturels entre la Corse et la Sardaigne. Sa disparition, à l’horizon du mois d’Avril 2015, aurait été une catastrophe, à plus d’un titre.

Aujourd’hui, malgré les annonces récentes nous devons rester mobilisés et exiger un débat de fond sur son devenir, car au delà c’est bien toute l’économie de la microrégion qui est menacé.

En effet, si rien n’est fait les incidences seront à terme désastreuses pour de nombreuses entreprises locales jusqu’à mettre en danger leur existence.

En effet, trois jours par semaine, professionnels ou particuliers pouvaient bénéficier de cette véritable aubaine, 20 fois plus importante en termes de fret que celle dont dispose Bonifacio. Matériaux et marchandises en tous genres transitaient par le port de Prupià à destination de la Corse-du-Sud toute entière. La disparition de cette ligne se révèle être une véritable fracture pour les Économies corses et sardes.
Il nous faut redonner au port de Prupià le rôle moteur de l’Economie locale.

Nous avons les compétences pour développer ce pays et sa mer. Le réseau maritime est un vecteur de développement économique aussi important que le réseau routier.

Enfin, en ce qui concerne la FRESC et les vallées du Taravu et de l’Ornanu, le projet de création de Groupe d’Action Locale (G.A.L) entre la Communauté de communes du Taravu et celle du Valincu-Sartinesu, le projet de mise en place d’un Pôle Territorial de Coopération Économique (P.T.C.E), ainsi que le projet de création d’Euro-Région entre la Corse, la Toscane et la Sardaigne, s’en trouveraient négativement impactés. En effet, le Port de Propriano représente un atout majeur dans le cadre de ces différents projets.

De plus, notre volonté de créer un Syndicat Mixte « Taravu-Ornano », afin de renforcer la coopération entre communes et intercommunalités ainsi que de favoriser le développement local, entend également une volonté de maintien des activités et des échanges économiques, sociaux et culturels entre la Corse et la Sardaigne, via ce même port.

C’est pour toute ces raisons que notre mobilisation doit s’amplifier et que le réel débat de fond sur le devenir du port de Prupià doit avoir lieu afin qu’il deviennent le principal levier économique de la région. »

Pierre Jo Filipputti
Liste Uniti pà Custrui sur Corsicainfurmazione.org
Le site de Campagne