X

« Monsieur Berrebi a dans les colonnes de Corse Matin, le 28 février 205, déclaré : « …je pense malgré tout que la porte n’est pas fermée à double tour avec Alain Mosconi avec qui, en tant que Méditerranéen familier de la Corse depuis longtemps on pourra bientôt échanger, j’en suis persuadé. »

De quelle porte s’agit il ?

STCmarinsMarinariSi Monsieur Berrebi parle de la porte économique, sociale, politique du dossier de la reprise de la SNCM, non seulement celle-ci est fermée à double tour, mais chacun doit avoir en tête, qu’elle est hermétique à toutes propositions de privatisation.

Nous rappelons qu’à nos yeux, le fait d’être « Méditerranéen » ne peut en l’espèce être une référence, ou si tel était le cas, tous les repreneurs, Rocca « U Corsu », Garin « Le Marseillais », ainsi que lui-même, pourraient se prévaloir de répondre à ce même critère.

S’il s’agit de la porte de l’hospitalité, en tant que Corse, ma culture m’impose que celle-ci ne soit jamais fermée à ceux qui d’ici ou d’ailleurs, et ce du moment que par nécessité ou par volonté de rapprocher les hommes et les cultures, émettent le souhait de la franchir.

Ceci étant précisé, Monsieur Berrebi pourra amplifier s’il le souhaite, ses venues sur notre île, Terre d’accueil, en espérant qu’il puisse bénéficier dans un futur proche, des vertus de la Continuité Territoriale, ainsi que de notre future Compagnie Maritime Publique Corse.

Alain Mosconi

STC MARINARI

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)