X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Il y a une semaine, l’Assemblée Nationale adoptait en première lecture l’amendement déposé par le gouvernement dans le but de créer une collectivité unique en Corse à l’horizon 2018.

AltaFrequenza

Jean-Christophe Angelini, le leader du PNC, se satisfait bien sûr de ce vote, demande des nationalistes de toujours. Cependant, trois points fondamentaux doivent être précisés, à savoir la méthode gouvernementale, le calendrier et le contenu en la matière.

Un vote qui ne se suffit pas à lui-même pour U Partitu di a Nazione Corsa, pour qui l’inscription de la Corse dans la Constitution reste « la mère de toutes les réformes », comme il a pu le préciser à l’occasion d’une conférence de presse en fin de semaine dernière.

Ecoutez Jean-Christophe Angelini.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)