X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Depuis le 13 février, il y avait deux directeurs à l’Office d’Equipement Hydraulique de la Corse, Jean-Michel Palazzi, et Ange de Cicco, ce dernier ayant été réintégré à cette date par arrêté du conseil exécutif de la Corse après avoir obtenu gain de cause devant le tribunal administratif suite à son licenciement en mars 2013, licenciement qui avait été engendré par une grève des personnels contre son mode de gestion.

AltaFrequenza

Mais l’on peut déjà parler au passé, puisque ce mercredi, le président de l’Exécutif, Paul Giacobbi, a de nouveau suspendu Ange de Cicco via un arrêté sans réunion préalable du Conseil Exécutif en raison selon lui du “risque imminent de troubles sociaux graves” qu’aurait déclenché le retour d’Ange de Cicco. Ce jeudi, Emmanuelle de Gentili, présidente du conseil d’administration de l’OEHC, a souhaité sortir de sa réserve pour appeler de ses vœux la recherche d’une solution à l’amiable entre les deux parties, assurant un reclassement à la hauteur du grade d’Ange de Cicco dans l’administration territoriale. Celle-ci a par ailleurs souligné sa volonté de rencontrer au plus vite Paul Giacobbi à ce sujet, puisque cet arrêté de suspension semble avoir été écrit par la seule volonté du président de l’Exécutif.

On écoute Emmanuelle de Gentili.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)